Magazine Politique

Affaire Bettencourt : Fifille retourne chez Maman !

Publié le 07 décembre 2010 par Leunamme

Je ne sais pas pour vous, mais moi, franchement quand j'ai appris que la dispute familiale était terminée chez les Bettencourt, j'en ai eu une larme à l'oeil. Et en plus elles vont dîné ensemble ! Là, j'ai carrément chialé.

Faut me comprendre ! Ca fait 3 ans qu'on nous bassine presque tous les jours avec cette histoire de famille qui n'est autre qu'une histoire de gros sous : fifille veut mettre le grappin sur la fortune colossale de maman, laquelle tourne un peu zinzin et distribue des milliards à la volée. 3 ans que ça dure, avec des avocats, des juges, etc. Et depuis 6 mois, c'est même devenu passionnant : un scandale politique avec des ministres qui iraient chercher des enveloppes chez la vieille. Et c'est pas tout, on a même eu droit à la séquence espionnage, suivi du scandale médiatique et de l'arrivée sur scène de Nadine Morano et de Frédéric Lefebvre : de grands moments d'humour et de poésie !

Et là, d'un coup d'un seul, paf ! c'est fini ! Fifille s'est aperçue qu'elle avait été méchante avec maman, alors elle rentre penaude à la maison, fait ses petites excuses, Jean-Marie Banier rend les sous, et maman promet que désormais elle fera attention à ses fréquentations. C'est beau, on dirait du Danielle Steel ! Et nous alors, qu'est-ce qu'on devient dans cette affaire ! On n'a même pas été préparés, ça nous tombe dessus sans prévenir. Hein, qu'est ce qu'on va faire ? Demain au journal, rien que du chiant, la Côte d'Ivoire, la crise économique, Sarkozy en Inde, tout ça on s'en fout, on n'y comprend rien. Rendez nous l'affaire Bettencourt !

Allez tiens, pour se remonter le moral, je vous met ça :

Sur le web :

Chez panier de crabes on trouve un article vachement bien (mais vachement long) sur la crise économique et sur ce qu'il faut penser de l'action Cantona.

a tort ou a raison s'interroge : un jury populaire, pourquoi ?

Révélation chez plume de presse : les gardes du corps indien de Sarkozy étaient plus petit que lui.

dasola a vu Holiday, le dernier film de Guillaume Nicloux en avant-première, et elle a aimé.

Pour la republique du peuple les propos de Sarkozy sur les journalistes pédophiles révèlent surtout l'ambiguité de certains journalistes.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leunamme 1306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines