Magazine Politique

Ce que la proposition d'Eric Cantona nous apprend de l'état de la société francaise.

Publié le 06 décembre 2010 par Leunamme

Pour commencer, je fais un petit rappel, car si ces derniers temps les médias se sont emparés de l'affaire, il y en a peut-être encore qui ne sont pas au courant. Tout débute donc il y a quelques jours par une interview donnée par Eric Cantona à un journal régional, où il évoque sa conception de la révolution : que des millions de personnes aillent le même jour retirer leur argent des banques, et, selon lui, le système s'écroule. Ensuite, la vidéo fait le buzz sur internet, des groupes facebookfacebook se créent, proposant de passer à l'action le 7 décembre, et des milliers de personnes se déclarent prêtes à le faire. Au point d'inquiéter les banques et d'intéresser les médias.

Mais, ce qui est important ici, ce n'est pas la proposition d'Eric Cantona, car personne ne peut décemment croire que le 8 décembre les banques n'auront plus d'argent et le système ce sera écroulé, non, ce qui est important c'est ce que cet évènement indique sur l'état d'esprit d'une part importante des Français aujourd'hui, et sur l'état réel de notre société. Et à mon humble avis, on peut retenir  3 choses :

- Tout d'abord, la vitesse à laquelle la proposition s'est répandue, et le nombre non négligeable de personnes qui y ont répondu (même si les 30 000 personnes annoncées restent un nombre très faible) indiquent clairement qu'il y a toujours dans l'air un sentiment de colère contre les banques, voire une envie de fronde, de jacquerie. Cela confirme donc ce que beaucoup disaient à la fin des grèves contre la réforme des retraites, il s'est passé quelque chose dans les têtes des Français, et l'envie d'en découdre avec un système jugé inique est toujours là.

- Ensuite, que les banques puissent être inquiètes par la simple déclaration d'intention de quelques milliers de personnes montre à l'évidence que le système est toujours aussi fragile, contrairement à ce que l'on veut bien nous faire croire. Paradoxalement, cela prouve que les banques craignent une telle action, et donc qu'Eric Cantona a bien raison : sa proposition est révolutionnaire.

- Enfin, la façon dont les politiques et les intellectuels ont traité ces propos es très révélatrice du fossé qui se creuse inexorablement entre les Français et une grande partie de leurs élites. Que la droite par l'entremise de Mme Lagarde et de Mr Baroin méprisent ouvertement Eric Cantona, s'est plutôt attendu, voire réjouissant. Le silence des socialistes n'est pas non plus une surprise, cela leur évite de nouvelles divisions. Par contre que politiques plus radicaux comme Mélenchon ou Besancenot, c'est plus surprenant. Tout comme le relatif dédain apporté par des économistes comme Bernard Maris Frédéric Lordon ou Paul Jorion, qui sans le dire renvoient Cantona à son statut de footballeur.

Bref, ce qui s'exprime ici, c'est une colère profonde, un sentiment de révolte immense, qui s'il n'est pas entendu concrètement par le pouvoir ou les banquiers, s'il n'est pas relayé d'une façon ou d'une autre par l'opposition politique, finira quoi qu'il arrive par sortir. Les grandes manifestations de septembre et octobre ont à l'évidence fait sauter les verrous, les Français, du moins une part importante d'entre eux, est bien décidée à résister par tous les moyens.

Sur le sujet :

Un article sur le post résume l'histoire et démontre aussi qu'il y a derrière tout cela une désiformation médiatique.

ça n'empeche pas nicolas s'interroge, est ce que la proposition de Cantona est la bonne ?

Pour didier hacquart l'affaire Cantona est à mettre en lien avec le développement des monnaies locales.

sur le web :

pensee libre a arrêté de fumer, elle en tient la chronique sur son blog.

le réseau social pour l'autre gauche regroupe plein d'informations pour tous ceux qui sont de gauche, mais pas socialistes (de gauche donc ! )

La magie de Noël revisitée en poèsie, c'est chez du bleu dans mes nuages.

jef nous montre comment le gouvernement détricote le livret A et par là-même le logement social.

D'après la republique du peuple il y a des tentatives de censure envers wikileaks.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leunamme 1306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines