Magazine Médias

Joyeux Noël

Publié le 07 décembre 2010 par Poclatelephage
Aujourd'hui, je peux me targuer d'avoir acheté 95% de mes cadeaux de Noël, les 5% restant sont ceux dédiés à ma belle-famille avec qui je ne serai pas le Jour J à l'heure H, autant dire que ça ne compte presque pas.
J'ai évidemment envie de m'en vanter et par conséquent j'en fais un post. Je ne me ruerai pas durant les vacances de Noël dans une FNAC bondée en pestant et c'est une grande satisfaction pour moi.
Cependant, un doute affreux vient assombrir tout ce bonheur. Si je me suis quasiment tenue à la liste rédigée par ma femme pour un père Noël qui connaît par cœur la table littérature anglaise du XIXème et du début du XXème siècle de la plus belle librairie toulousaine, j'ai suivi pour le cadeau de mon père les conseils toujours avisés de ma maman.
Joyeux Noël
Alors au lieu de lui acheter le coffret dvd du disciple de Tati qu'il aurait certainement adoré ou la réédition collector de son film culte « le guépard » [J'interdis à quiconque de ma famille proche de me piquer ces idées pour ridiculiser encore mon présent pourtant coûteux. Tu es prévenu toi qui te reconnaîtras !], j'ai opté pour le coffret DVD regroupant les saisons 1 à 4 de « Bones ».
Ma maman m'a garanti qu'il allait a-do-rer. Je la soupçonne surtout de se frotter à l'avance les mains à l'idée de revisionner sa série préférée dans l'ordre et à volonté. Quand je pense au passage, que le dimanche matin, elle me signale qu'elle n'a pas trop apprécié le premier épisode de mercredi de « fais pas ci, fais pas ça », j'ai un peu envie de l'envoyer paître en lui rappelant qu'elle regarde quotidiennement et évidemment « au second degré » « Derrick » et « le Renard » et qu'elle m'a obligée à offrir à mon père une série à la qualité plus que douteuse. [Je vais arrêter de jouer les attachées de presse de la série, mais je me dois de vous rappeler que la suite est diffusée demain à 20h40 par France 2.]
Bref, je connais mon père et je sais qu'il est à peu près aussi doué que moi pour feindre l'extase face à un cadeau qui lui déplaît. De mon côté, j'opte pour la surenchère (« wahoooooooooooo, génial....alors ça je ne m'y attendais pas du tout »), quand lui pose le présent sur le côté sans jamais plus s'en soucier. Je garde un souvenir cuisant de mon excellente idée d'innover voilà quelques années en lui offrant un chef d’œuvre de la littérature issue de la culture populaire, « le seigneur des anneaux » dans une édition fort chère, qu'il n'a pas calculée dix secondes et qui six mois plus tard se trouvait au dernier étage de leur maison, dans « ma » chambre avec mes livres et les bouquins qui ne sont pas dignes de figurer dans les étagères du rez-de-chaussée ou du premier.
Pour vous donner une idée de la qualité des conseils de ma mère, elle m'a conseillé d'offrir à ma grand-mère un agenda pour qu'elle note ses rendez-vous chez le médecin car elle perd un peu la tête. Elle me suggère donc de rappeler en un cadeau unique à ma mémé qu'elle est malade et gâteuse. Joyeux Noël...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines