Magazine

Presse

Publié le 26 décembre 2006 par Jean-Philippe Immarigeon

Elu meilleur livre politique de l’année 2006 par le magazine LIRE (en partenariat avec RTL et LCI) : « Sa thèse décoiffe » (décembre 2006)

« (Un essai) écrit sans hargne, dans un style très maîtrisé. » Politis, 7 septembre 2006

« Sans doute l’essai le plus intéressant et le plus original de la rentrée. » France Info, 11 septembre 2006

« Un essai provocateur qui fait réfléchir. », Les Echos, 11 septembre 2006

« Un essai controversé. » BFM Radio, 16 décembre 2006

« Ce livre examine le destin des Etats-Unis à partir d'une approche décapante de leur histoire, en s'appuyant entre autres, sur une lecture renouvelée et décomplexée de Tocqueville. Un ouvrage facile à lire, mais de toute première grandeur, à recommander à tous ceux qui veulent mieux comprendre le comportement actuel des Etats-unis au sein de la communauté mondiale. » www.netvibes.com, 9 février 2007

« La charge est terrible, argumentée, évidemment globalisante… Mais il se trouve toujours dans les excès polémistes des accents de vérité et des faits avérés qu’il n’est pas interdit de (re)découvrir. » Epok, 29 septembre 2006

« Au terme d’une étourdissante démonstration, l’auteur d’American parano n’a plus qu’à jeter la poignée de terre. Et avertit… Sacrifier à la lecture d’American parano vivifie. » Lire, novembre 2006

« Jean-Philippe Immarigeon fonce tête baissé dans le débat sur la crise transatlantique… Il en cherche la cause dans l’esprit américain… Sa qualité première est d’avoir un sens aigu des superpositions historiques… Immarigeon fait donc de l’Amérique un bunker. Il prétend dévoiler la vraie nature de l’Amérique… American parano est de ce point de vue une mise en garde réussie. » Marianne, 28 octobre 2006

« American Parano ou comment l’homme féodal a embarqué sur le Mayflower. Si l’essai de J.P Immarigeon semble liquider le rêve américain avec désinvolture, c’est au prix d’une longue et patiente démonstration. Qu’on ne s’y méprenne pas, la thèse qui prend le lecteur au dépourvu n’a rien de farfelue. » Evene.fr, Monia Zergane, mars 2007.

« American parano est à lire avec le plus grand intérêt et la plus grande attention pour la critique profonde et radicale du phénomène américaniste que fait l’auteur,… où la critique des Etats-Unis dépasse le cadre jusqu’alors convenu de l’antiaméricanisme de circonstance, pour aller à l’analyse fondamentale et à la condamnation historique sans retour. » Dedefensa.org, 17 novembre 2006

« Nous avons dit l’estime où nous tenons cet ouvrage, notamment parce qu’il représente une nouvelle approche critique du phénomène de l’américanisme, débarrassée des contraintes psychologiques de complexe et de fascination auxquelles les auteurs français ont succombé pendant plusieurs décennies, depuis la deuxième guerre mondiale principalement. Immarigeon renoue avec la grande tradition de l’approche critique telle qu’elle s’était installée en France entre les deux guerres, époque la plus féconde de l’analyse du phénomène.» Dedefensa.org, 24 janvier 2007

« Jean-Philippe Immarigeon invente une analyse solitaire, fraîche, fructueuse et stimulante. On peut ne pas en adopter toutes les conclusions, mais on doit admirer la nouveauté intellectuelle et la richesse du résultat. Ce sera à coup sûr une référence salubre. » Défense nationale et sécurité collective, novembre 2006


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Philippe Immarigeon 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte