Magazine High tech

Bronze : stratégie option puzzle et Mésopotamie

Publié le 13 décembre 2010 par Cyberstratege

Bronze

Il est des petits jeux, sans gros éditeurs, sans graphismes 3D, sans gameplay en temps réel ultra rapide, qui sortent encore aujourd’hui, mais ils se font de plus en plus rares. Des petits jeux comme Ancient Trader, présenté ici, et aujourd’hui, c’est au tour de Bronze, un nom original qui fleure bon l’Antiquité. Alors, prêts à remonter le temps ?

Bronze est un jeu de stratégie pouvant être qualifié, non pas de tour par tour, mais de coup par coup, un peu comme un jeu d’échec, bien qu’en l’occurrence, Bronze se rapproche bien plus du jeu de Go de par ses mécanismes.
Le principe est simple, le terrain de jeu est quadrillé, chaque « tuile » de terrain pouvant être de la plaine, de la rivière, du minerai, des marécages, etc …

Bronze

Début de partie

Lorsque c’est au tour du joueur celui-ci jouer sur une des cases de son territoire ou sur une case adjacente. Il pose sur la tuile en question une amélioration, par exemple une ferme, qui fait gagner « 1 or » en la posant, mais une seule fois (pas de revenus réguliers), alors qu’un village posé sur une case adjacente à du minerai va faire gagner entre 2 et 5 or (de la même façon, un seul gain ponctuel).

Certains bâtiments permettent de prendre le contrôle de toutes les tuiles vides adjacentes (villes) mais ont un coût en or. De la même façon, les ziggourats prennent le contrôle des fermes adverses adjacentes, alors que les armées prennent le contrôle de tout ce qui est adjacent, mis à part les fermes. Une amélioration construite sur une colline ou adjacente a une forteresse est insensible à la conversion des armées, etc …
De plus, chaque civilisation à certains bâtiments uniques, et les coûts des améliorations sont variables, orientant largement son gameplay. Le but du jeu est d’avoir le plus de cases de sa couleur à la fin de la partie.

Bronze

Victoire !

Démonstration

Sur la capture ci-dessus, j’ai (en bleu) 23 cases de ma couleur à la fin, alors que mon adversaire n’en a que 21, les cases vides sont les fermes, pierres angulaires de la victoire.  On remarque les trois forteresses en bas qui protègent (cercle dans la case) les bâtiments à proximité des armées (tentes).

Le contrôle des cours d’eau est d’une importance capitale, regardez ci-dessous :

Bronze

Mal parti …

J’ai construit un pont trop près de l’adversaire et il a bâti un centre de commerce à l’embouchure, je ne peux donc rien construire et suis donc obligé de faire un autre pont ailleurs, perte d’une pièce d’or mais surtout, d’un tour !

Bronze

Voilà mieux.

Au deuxième essai, mon pont mieux placé m’a permis de prendre pied sur la rive ouest, et un ziggourat a pris le contrôle des fermes de mon adversaire, me voilà bien parti cette fois !

Bronze : stratégie option puzzle et Mésopotamie, 7.3 out of 10 based on 3 ratings

Pages: 1 2


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyberstratege 158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte