Magazine Société

Le monde de Narnia : l’Odyssée du passeur d’aurore

Publié le 13 décembre 2010 par Chezfab

narnia-odysee-passeur-aurore-cinema.jpg

Voilà le troisième chapitre que les studios ont décidé d’adapter au cinéma. Je peux dire que c’est visuellement réussi, que les acteurs jouent globalement assez bien (je n’irais pas dire bien, vu que la direction d’acteurs laisse parfois à désirer) et que la musique n’est pas trop mal.

Seulement, je me demande encore à quoi sert le fait de mettre le film en 3D, pourquoi il y a de tel manque de rythme (assez souvent), pourquoi j’ai eu parfois un sentiment de trop plein sur le mode « émotion forcée ». C’est ce qui vient un peu assombrir le film. Car même si l’univers (très intéressant) de Narnia et ses personnages farfelus (les monopodes !!!) sont là, la magie a du mal à opérer par manque de souffle.

Et pour finir, je tiens à souligner un point. J’avais la même critique pour l’œuvre de Lewis qui écrivit ses livres à une époque où il n’aimait pas les femmes, la sexualité et ne croyait qu’en la rédemption religieuse. Ce qui fait que l’œuvre est emprunte d’une religiosité chrétienne forte (Aslan étant le pendant de Jésus sur terre quoi). Mais là, le film est bien trop prosélyte par moment. Le pire, c’est la scène finale (ne pas lire si vous ne voulez pas savoir) où Aslan explique à Lucy que  « dans ton monde je porte un autre nom et qu’il faut me trouver »… Si ce n’est pas un appel à la religion ça ! Bref c’est assez pompeux et décevant, cela a terminé de me ternir un peu le film. Car finalement, c’est pire dans ce film (c’était déjà un peu le cas dans les autres) que dans les livres… C’est dire !

A voir donc si on aime les univers fantastiques. Mais avec quelques réserves néanmoins.

La bande annonce est visible ici : http://www.youtube.com/watch?v=ZztNqotf44U


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chezfab 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine