Magazine Auto/moto

Blocage de la région Ile de France à cause de la neige : certainement pas à cause d’un manque de moyen !!

Publié le 13 décembre 2010 par 40millionsdautomobilistes

Blocage de la région Ile de France à cause de la neige : certainement pas à cause d’un manque de moyen !!Alors que de la neige est atten­due sur les trois quarts du ter­ri­toire jeudi, Thierry Mariani, le secré­taire d’Etat aux trans­ports, annonce la cou­leur dans un entre­tien paru dans Le Pari­sien ce lundi: « Si les intem­pé­ries nei­geuses sont aussi intenses que mer­credi der­nier et concen­trées sur un après-midi, il y aura de nou­veau des pro­blèmes ». Voilà qui a de quoi ras­su­rer tous les Fran­ci­liens ! Espé­rons tout de même que cette fois-ci le gou­ver­ne­ment retienne les leçons de la « pagaille » de la semaine der­nière et anti­cipe les mesures à prendre.

Pour­tant, à la lec­ture du rap­port d’activités de la Direc­tion inter­dé­par­te­men­tale des routes Iles de France, rien ne lais­sait pré­sa­ger un tel caphar­naüm. Il est en effet pré­cisé que la via­bi­lité hiver­nale est par­fai­te­ment trai­tée grâce à « la réac­ti­vité des équipes d’interventions et l’efficacité de son dis­po­si­tif de veille météo qui per­mettent de mener la mis­sion avec un bilan posi­tif ». En marge de ce com­men­taire, il est pré­cisé que pour cela la DIRIF compte sur 335 agents mobi­li­sés, 92 res­pon­sables d’intervention, 8 veilleurs météo, 57 cir­cuits pré-curatifs trai­tés par 66 saleuses…

Alors où étaient tous ces moyens le mer­credi 8 décembre ?

Que s’est-il passé dans le « PC Zonal » de la DIRIF, ce « for­mi­dable outil au ser­vice des crises de cir­cu­la­tion qui ras­semble de mul­tiples acteurs » et qui tou­jours selon la DIRIF « per­met de coor­don­ner effi­ca­ce­ment l’action des pou­voirs publics lors des crises hiver­nales afin de main­te­nir les grands réseaux rou­tiers fran­ci­liens en bon état de via­bi­lité pour les usa­gers » ?

A la lec­ture de ces éléments, il est donc très dif­fi­cile d’accepter un tel manque d’efficacité pour un épisode nei­geux de 5 heures et un faible enneigement.

Si nous com­pre­nons par­fai­te­ment la dif­fi­culté de la DIRIF compte tenu de la den­sité du tra­fic per­ma­nent qu’il peut y avoir sur le réseau placé sous sa res­pon­sa­bi­lité, il est cer­tain que le carac­tère spé­ci­fique de la région pari­sienne néces­site des mesures ou des méthodes de trai­te­ment excep­tion­nelles et cer­tai­ne­ment dif­fé­rentes des autres régions.

Le maître mot doit être l’anticipation qui n’a abso­lu­ment pas été prise en compte par les auto­ri­tés com­pé­tentes dans la situa­tion que nous venons de connaître, car à part les pré­vi­sions pré­cises de météo France, a-t-on entendu les pou­voirs publics com­mu­ni­quer de façon pré­ven­tive, la veille, pour infor­mer et orien­ter le grand public ?

Aucune cel­lule de crise n’a été mise en place pour anti­ci­per et éviter les com­por­te­ments natu­rels des usa­gers qui ont natu­rel­le­ment causé le blo­cage que nous avons connu. La ges­tion ne s’est faite qu’à pos­té­riori c’est-à-dire au moment où plus rien n’est possible.

Alors à quoi servent tous ces brillants diplô­més à la tête de tous ces ser­vices s’ils ne mettent pas leur intel­li­gence au ser­vice d’une méthode qui doit per­mettre d’éviter un tel chao qui n’est vrai­ment pas glo­rieux pour l’image de notre pays et de notre capitale ??

Certes on ne doit pas tout attendre de l’Etat et les citoyens doivent aussi être res­pon­sables et agir en consé­quence. Tou­te­fois, le gou­ver­ne­ment se doit de deman­der à tous ceux dont c’est la mis­sion d’agir effi­ca­ce­ment pour for­mer et accom­pa­gner au mieux les usa­gers de façon pré­ven­tive et assu­rer une meilleure coor­di­na­tion à l’instant « T »  de l’ensemble des moyens tant maté­riels (équi­pe­ments) qu’humains (agents d’intervention et forces de l’ordre).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


40millionsdautomobilistes 197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines