Magazine High tech

Test de Medal of Honor

Publié le 13 décembre 2010 par Axime

Plonger au coeur de la guerre, la vraie

Test de Medal of Honor

Il y a bien des années que la saga Medal of Honor est apparue sur nos consoles. Plongeant toujours le joueur dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale, la saga MoH s'est rapidement fait un nom de par sa qualité. Aujourd'hui, surfant sur la vague du contexte de guerre actuelle instauré en 2007 par Call of Duty 4 : Modern Warfare, la série revient par le biais du sobrement intitulé Medal of Honor. Call of Duty : Black Ops est sorti et ses chiffres de vente sont excellents. Voyons maintenant si MoH a lui aussi sa place dans la ludothèque des amateurs de jeux de guerre.

source - 265604 source - 261696 source - 261697


Tier-1, l'élite de l'élite
L'armée américaine compte deux millions de soldats, aussi bien rattachés à l'armée de terre qu'aux forces de l'air ou à la marine. Parmi ces nombreux combattants, quelques centaines seulement font partie de Tier-1, l'élite de l'élite de l'armée. Les soldats de cette division sont envoyés pour les missions les plus dangereuses et présentant un haut-risque, comme les prises d'otages. C'est un soldat de cette fine équipe que nous incarnons dans Medal of Honor. Danger Close avait annoncé que les développeurs travaillaient en coopération avec de véritables membres de Tier-1 afin de garantir l'expérience de jeu la plus réaliste possible. Et le pari est réussi ! Cependant, le scénario, même si faisant beaucoup moins Hollywoodien que Call of Duty, ne contribuera que peu à la chose, nous plongeant dans les terres désertiques de l'Afghanistan au milieu d'un conflit opposant les américains aux talibans et tchétchènes. Le joueur incarne successivement Rabbit, membre des Tier-1, et Adams, soldat quelconque mais doué, dont le chemin croisera celui de son camarade durant les quelques jours sur lesquels s'étale l'histoire du soft. Préparez-vous, vous débarquez en Afghanistan et vous n'êtes pas le bienvenu !

source - 261695 source - 265605 source - 265606


Rejoignez le front presque pour du vrai
Dès la première mission du jeu, Danger Close nous plonge au coeur de l'action et donne vite le ton de ce qui va suivre. Les commandes sont similaires à Modern Warfare et les fans de la série d'Activision ne seront donc pas perdus. Cependant, des nouveautés font leur entrée, comme la possibilité de glisser vers un abri en appuyant sur la touche s'accroupir durant un sprint. Cela permet de se mettre vite à couvert, pratique quand ça commence à chauffer de tous les côtés ou qu'une grenade tombe derrière notre abri, obligeant à vite se mettre à couvert ailleurs. Il sera aussi possible de se pencher lorsqu'on est derrière un mur afin de visualiser le champ de bataille sans être totalement exposé. Cet ajout de la part de Danger Close donne la possibilité de jouer d'une façon plus réfléchie, sans foncer dans le tas en crachant les balles dans tous les sens. Lorsque le joueur tombe à cours de munitions, il lui suffit d'en demander à un de ses coéquipiers, pour peu qu'il ne soit pas occupé et qu'il ait la même arme. De plus, malgré la trame scénaristique quelque peu simple, la solidarité au sein des membres Tier-1 se fait sentir, apportant un peu d'émotion dans ce monde de brutes. On se sent proche des soldats et l'expérience se serait avérée un véritable succès si quelques problèmes de réalisation ne venait pas entacher ce joli tableau. On notera particulièrement les bugs habituels dans ce genre de jeu qui surviendront lors des parties, comme les armes qui volent ou les ennemis qui butent contre des obstacles, problème du à l'intelligence artificielle des ennemis qui montre vite ses limites. Mais la pire ou la meilleure reste celle des alliés. En effet, lors des premières missions, si vous commencez le jeu en mode Normal, vos amis nettoierons la zone efficacement, ne demandant qu'un appui léger de votre part. En Difficile, il faudra un peu plus les aider, même si le jeu ne présente pas de problème particulier en difficulté maximale, directement conseillée pour les habitués du FPS. Cependant, leur capacité au combat paraît diminuer au fil des missions et il n'est pas rare de voir ses alliés passer à côté d'un ennemi pour aller se couvrir plus loin, vous obligeant parfois à descendre l'intrus alors que vous regagnez votre vie. Celle-ci se régénérera d'ailleurs moins vite dans le mode Tier-1, qui va maintenant être abordé.

source - 265607 source - 265608 source - 265609


Nos soldats ont du talent
Le mode Tier-1 porte bien son nom. En effet, celui-ci propose de refaire les niveaux terminés en Campagne dans un minimum de temps et sans mourir une seule fois, succès ou trophée à la clé évidemment. Néanmoins,il n'y a rien de bien compliqué non plus pour terminer chaque mission du mode. Il suffira de se mettre tout le temps à couvert et d'avancer pour que ses alliés fassent le ménage le plus vite possible. Le seul fait agaçant reste qu'il ne faut pas mourir. Les ennemis visant mieux et étant plus résistants, il ne sera pas rare de rendre l'âme proche de la fin du niveau alors qu'il reste plus de cinq minutes avant la fin du chrono. En effet, la montre ne posera pas de problème, des bonus de temps étant attribués aux séries de morts, aux tirs à la tête et aux attaques de mêlée. Tier-1 est ainsi le mode conseillé aux joueurs à la recherche d'une expérience proche du réel, venant une nouvelle fois enrichir la qualité de l'immersion de Medal of Honor. Malheureusement, la durée de vie sera à peine doublée par ce mode et après, il n'y a que peu d'intérêt à le recommencer, si ce n'est apparaître en tête du classement mondial et ainsi recevoir la gloire, l'argent et les jolies filles. Il faudra ainsi vite se rabattre sur le multijoueur, développé quant à lui par DICE, à l'origine des récents Battlefied : Bad Company.

source - 265610 source - 265611 source - 261694


Battlefield of Duty
Medal of Honor propose quatre modes multijoueurs principaux et trois autres pour les gentils joueurs. En effet, dans son désir de détruire le marché de l'occasion, Electronic Arts a décidé d'inclure un code unique dans le jeu donnant accès à trois modes supplémentaires. Pour les autres qui veulent en profiter malgré leur haine envers l'industrie du jeu vidéo, il faudra débourser une dizaine d'euros pour les récupérer. Mission de Combat propose ainsi d'effectuer divers objectifs durant la partie, avec à chaque fois une équipe en attaque et une en défense. Il faudra ainsi, selon les cartes, défendre des bunkers, des barrages ou encore des carcasses d'hélicoptère. Assaut d'équipe permettra quant à lui de s'entretuer gaiement en Team Deathmatch, et, comme tous les modes, jusqu'à 24 joueurs. Raid sur Objectif donne l'occasion de capturer des territoires le plus longtemps possible afin de remporter la partie. Les modes bonus sont Nettoyage, partie avec réapparitions désactivées, la catégorie Fou furieux donne accès à tous les modes avec les paramètres Fou furieux (ATH désactivé, régénération de la santé plus longue, dégâts subis augmentés, pas de carte sauf avec le radar) . Tout cela pourra se retrouver en partie online publique, le multi local étant inexistant et les parties privées de même, ce qui est un oubli très regrettable. Néanmoins, le mode multijoueur est efficace et on sent que DICE est aux commandes, notamment avec les véhicules présents sur deux des huit cartes ne contenant néanmoins pas de décors destructibles. Malheureusement, le nombre trop important de snipers durant les parties désirant débloquer le succès/trophée Contrôleur du feu qui demande d'utiliser une fois tous les soutiens offensifs (bonus se débloquant après un certain nombre de tués) gâche le plaisir des joueurs qui aiment foncer fusil d'assaut ou shotgun à la main. Les cartes sont bien organisées et il est possible de se mettre à couvert presque partout, mais une seconde d'inattention et vous êtes dans la lunette d'un fusil de précision posté à l'opposé de la map. De plus, la possibilité de se pencher et la glissade ne sont pas présents dans le multijoueur de Medal of Honor, même durant les parties Fou furieux, s'avérant être le mode Tier-1 du multi de par le réalisme qu'il apporte. Celui-ci en est donc quelque peu affecté et se rapproche du coup plus de Call of Duty, avec des gros morceaux de Battlefield dedans.

source - 266466 source - 266467 source - 266468


A Thousand Suns
DICE était peut-être à la tête du développement du multi, le moteur graphique est le même que Danger Close a utilisé pour le mode solo. Des bugs graphiques apparaissent de temps en temps mais ils sont beaucoup moins gênants que ceux des scripts. Rester coincé sur son quad durant la Campagne Tier-1 est plus embêtant que de voir une explosion clignotante car cela oblige à recommencer le niveau. Un bug apparait à coup sûr à chaque niveau, même s'ils ne sont pas extrêmes comme celui-là. Cependant, la qualité graphique a été bien travaillée et les effets de lumière s'avèrent même somptueux. Les décors de l'Afghanistan se ressemblent un peu mais Danger Close arrive à chaque fois à varier les situations, que ce soit en pleine montagne ou dans un petit village envahi par les talibans, de jour comme de nuit. Les cinématiques sont elles aussi de haute qualité, apportant de belles images, pleines d'action et d'émotion. Quelques remparts de fortune sont destructibles et il faudra donc être vigilant durant les batailles où des dizaines d'ennemis veulent votre mort. Évidemment, le problème ne se posera pas durant les quelques missions d'infiltration que propose Medal of Honor. Durant ces parties, il n'y a que votre équipe, les ennemis distraits et le silence. Mais heureusement, ce dernier est vite brisé par des effets sonores efficaces, des dialogues de bonne qualité (même si la synchronisation lèvres/voix laisse à désirer) et des musiques à tomber par terre. Cette qualité musicale est probablement due au fait que le groupe Linkin Park a suivi de près le développement du titre et y a même participé.

Note finale
7 / 10
Medal of Honor réussit donc son entrée dans l'univers des jeux de guerre dans un contexte moderne avec de nombreuses qualités, mais aussi beaucoup d'aspects perfectibles. L'expérience réaliste qu'avait promis Danger Close est très bien retranscrite, même si on est loin d'une simulation à la Flashpoint. L'aventure solo ne nous tiendra qu'une bonne dizaine d'heure, pour peu que l'on s'attaque au mode Tier-1 et le moteur graphique est efficace, même si les bugs ne seront pas inexistants, s'avérant tout de même moins gênants que ceux apparaissant au niveau des scripts. DICE, profitant de l'expérience acquise avec les Battlefield, propose un mode multijoueur efficace mais perfectible lui aussi, dont on regrettera particulièrement l'impossibilité de jouer en parties privées. Ainsi, si Danger Close arrive à corriger tout cela, la suite de ce Medal of Honor ne pourra qu'être grandiose !
On a aimé

Le réalisme
Le gameplay un peu moins bourrin
Le moteur graphique
Les cinématiques
La bande-son

On n'a pas aimé

Que le multi soit incomplet
Les bugs
La durée de vie trop courte

On s'en tape

Les membres de Linkin Park n'apparaissent pas dans le jeu

Par spartan333 Hier à 20h45
  • Avatar de francky francky bon jeu sortant des des 2 guerre mondial et surfant sur les dernier conflits il y a 5 heures
    • Revenant - Back from the dead - Débloqué le 26 novembre 2010
    • 5000 pièce d'or - Vous avez gagné 5000 pièces d'or - Débloqué le 02 décembre 2010
    • Noteur de jeux (niv 1) - 25 jeux notés - Débloqué le 06 décembre 2010
    • Critique - Premier vote négatif - Débloqué le 06 décembre 2010
    • 1UP! - Premier vote positif - Débloqué le 06 décembre 2010
  • Avatar de Mewa Mewa Merci pour le test, je vais attendre le prochain MoH pour voir s'ils l'ont améliorés :p il y a 2 heures
    • God of war - Kratos - Débloqué le 06 avril 2010
    • Uncharted 2 - Nathan Drake - Débloqué le 06 avril 2010
    • Batman Arkham Asylum - Batman - Débloqué le 06 avril 2010
    • FF XIII - Lightning - Débloqué le 06 avril 2010
    • Darksiders - Darksiders - Débloqué le 06 avril 2010
Vous devez posséder un compte Livegen et être connecté pour pouvoir poster un commentaire. Connexion Inscription Medal of Honor

Medal of Honor

  • 360
  • Genres : FPS
  • Sortie FR : 14 octobre 2010
  • Meilleur prix (neuf) : 44,99 EUR
  • Premier épisode de la série à quitter le cadre de la Seconde Guerre mondiale. Ici, direction l'Afghanistan et la guerre moderne. Une partie solo en béton et du multijoueur efficace, voici le programme de ce Medal of Honor.
Note
(6 votes)
  • TEST Medal of Honor
  • hot Padzone : vos jeux du moment #50
  • Medal of Honor se lance en vidéo
  • Medal of Honor : encore du gameplay
  • Petite balade en hélico avec Medal of Honor
  • Du gameplay multijoueur pour Medal of Honor
  • Medal Of Honor en trailer
  • Video Game Awards : le résumé !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Axime 898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte