Magazine Conso

Treehotel : une expérience unique en haut des arbres

Publié le 14 décembre 2010 par Doukyo

Il est parfois important de prendre un peu de hauteur pour mieux apprécier les choses. Et bien voici un hôtel pas comme les autres qui devrait vous y aider ! Au plus proche de la nature, tout près du cercle polaire dans le nord de la Suède à Harads, le Treehotel propose de vivre une expérience unique dans la pinède.

   Deux vues du Cube mirroir

Ouvert toute l’année (avec un -30° en hiver), le Treehotel propose plusieurs chambres toutes différentes conçues comme de petites maisons. Les quatre premières à avoir ouvert sont le Cube miroir, la Cabine, le Nid et le Cone bleu. Puis est arrivé UFO en octobre et la fin de l’année voit se finir les travaux d’une suite spéciale avec une vue d’exception. Toutes conçues par des architectes différents, ces lieux originaux varient de 15 à 30 m2 de superficie et sont accrochés dans les arbres à environ 4 à 6 mètres de hauteur du sol. Pour y accéder : des passerelles en bois mais aussi des échelles électriques rétractables. Au final, une douzaine de personnes peuvent loger en haut avec comble du chic une maison sauna. Sur place, tout est écologique et durable (matériaux, énergie…).
   Le Nid et l'intérieur de la Cabine
Selon votre budget et votre envie, vous pourrez loger dans un cube qui se camoufle dans les arbres grâce à son jeu de mirroirs qui le recouvre intégralement. Le bonus : une vue à 360°. Tester la Cabine, tout en long, qui domine la vallée avec vue sur la rivière Lulea. Pour le cocooning, le Nid est le nec plus ultra. Tout rond, l’espace est recouvert de branchages. Enfin, les plus audacieux monteront à bord de l’UFO, la soucoupe volante nouvelle génération. Avec Treehotel, on est loin de tout et on est prêt à s'envoler.

www.treehotel.se


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Doukyo 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine