Magazine Santé

Décal(qu)ée

Publié le 13 décembre 2010 par Melanieinfirmiere
Décal(qu)ée  

Je crois que le titre de l'article parle de lui même!
Après plus d'un trimestre complet de nuit (21h30 - 6h15, du lundi au jeudi inclus), c'est à peu près l'état dans lequel je me trouve!!!!
Décalée...je vis à l'envers
Mon horloge interne a les aiguilles qui tournent dans le mauvais sens...
Je vis la nuit, je dors le jour (avec les boules Quiès sinon c'est pas possible...entre les enfants qui se préparent le matin, le chien des voisins, les voitures qui démarrent...et encore, je coupe tous les téléphones!!!!!)
Mon premier repas de la journée a lieu à 19h (si je ne me suis pas accordée une petite collation à 16h en même temps que le goûter des enfants...) puis le second vers 2h et enfin je petit déjeune à 5h30 avant de rentrer me coucher...
Et sur des journées comme aujourd'hui...j'ai vu mes filles 2h de temps et mon mari...bah, pas du tout en fait puisqu'il est de garde à l'hôpital et qu'à l'heure où je pars, il n'est toujours pas rentré..
Décalquée...je manque de sommeil
Même si je dors la journée, le sommeil n'est pas de même qualité et n'est pas aussi réparateur que celui de la nuit avec la lune et les étoiles...
Je dors en moyenne le même nombre d'heures que la nuit mais j'ai l'impression d'être en rade...
Et puis surtout...le WE, c'est terrible, je fais des nuits blanches et je trouve le temps long, long, long....
Pourtant, je m'oblige à ne pas dormir plus de 4h le vendredi matin quand je rentre de ma quatrième nuit, histoire d'être bien cassée le soir et de reprendre un rythme normal pour le WE....
Queneni!!! Pour être cassée, je suis cassée...20h au lit comme les petits...mais après? si je suis réveillée en pleine nuit pour quel motif que ce soit (faim, envie de pipi, téléphone de garde de mon mari...) , c'est foutu, je reste les yeux grands ouverts jusqu'au petit matin....Difficile de ne pas bailler pendant mon cours d'anglais le samedi matin!!!!!
J'y ai quand même trouvé certains avantages à ces nuits, il faut le dire! La nuit à l'hôpital, c'est calme...on redécouvre tous ces petits bruits nocturnes qu'on ignore en journée...
Et puis, avouons le : pas de médecin, pas de téléphone, pas de va et vient...c'est reposant quand même! Un peu trop parfois ;))
A la maison, je suis présente pour m'occuper des filles le soir : devoirs, douche, repas, coucher...mais avec un peu moins de patience et plus d'emportement que d'ordinaire (les nuits, ça prend quand même un peu sur les nerfs!!!!)
Alors...même si j'apprécie de rentrer me coucher dans un lit bien chaud pendant que d'autres viennent travailler à 6h du mat'...je passe mon tour dès février....J'ai pas attrapé le pompon du manège nocturne et j'ai plus droit au tour gratuit...
Chacun son tour....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Melanieinfirmiere 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine