Magazine Côté Femmes

Entretien avec Alix Thomsen

Publié le 14 décembre 2010 par Littlestylebox
Alix Thomsen a eu une idée de génie, créer la chemise parfaite pour la femme et pour l'homme. Que l'on soit uni, carreau ou fleur, on trouvera dans sa boutique de la rue de Turenne la chemise au bon fitting, à porter au boulot, en week-end ou en soirée. Les people, Lea Seydoux, Melvil Poupaud, Caroline de Maigret l'ont adopté. Quelle a été la recette de ce succès fulgurant ?
J'ai rencontré la belle Alix Thomsen dans l'intimité de son appartement pour un entretien entrecoupé des balbutiements de sa petite Blanche.

......


Est-ce que tu peux nous parler de ton parcours ?
J’ai fait une école de stylisme où j’étais assistante d’Yvan Mispelaer, qui avait sa propre marque à l’époque. Il a été pendant 2 ans directeur artistique de chez Chloé où il a fait la transition après le départ de Phoebe Philo. Je l’ai suivi, ensuite je suis passé chez Lacoste où j’ai assisté Christophe Lemaire. Entre temps, je me suis trouvé directrice artistique d’une jeune marque Yesterday Never Dies. J’étais très jeune pour me retrouver à cette place. Je suis parti en Inde, en Chine, j’ai bougé partout. Cela m’a donné envie de continuer dans cette voie et j’ai lancé ma marque. Je continue à travailler en freelance pour la licence japonaise de Lacoste.
Est-ce que tu as toujours voulu créer ta marque ?
Oui, c’était vraiment une évidence. J’avais essayé de lancer une marque de tshirt encore plus jeune. J’ai besoin d’avoir une vision de ce que je fait. Je ne veux pas simplement être styliste. Pour moi la mode c’est une pensée, quasiment de la sociologie, ce n’est pas simplement dessiner un tshirt.
Est-ce que c’est plus intéressant d’être directrice artistique d’une petite maison ou styliste dans une grande ?
Quand tu es styliste dans une maison, tu peux travailler très longtemps sur des choses très précises. Chez Chloé j’ai pu passer un mois entier à m’occuper des broderies d’une robe. Mais tu peux moins donner ta vision, tu fais ce qu’on te dit. Chez Thomsen, au final je fais moins de créations mais j’ai en charge beaucoup de problèmes…. Le pur travail créatif est plus faible en pourcentage de ton temps. Mais au moins, tu fais ce que tu veux.

......


Quel est le style Thomsen ?
Au départ, c’était un peu l’idée de la fille qui dort chez son mec et qui le lendemain matin pique sa chemise. J’avais l’habitude de faire cela et je me trouvais sexy, très féminine. C’était aussi la mode de la chemise à carreau, mais en 2008, on ne trouvait que des chemises de fripes. C’était un peu difforme, usé… J’ai été la première marque qui a créé des chemises de ce type avec de la qualité, un bon fit…
Qu’est ce qui t’inspire pour tes collections ?
Je ne sais pas trop quoi te répondre, car je travaille de manière tellement naturelle. Evidemment, tout m’inspire mais c’est de manière beaucoup plus insidieuse. Dans les grandes marques, c’est toujours hyper référencé. Aujourd’hui, on ne sait plus créer comme ça. On se base toujours sur le passé avec des photos, des mood boards. Forcément, tu vas toujours aller vers le passé, c’est pour ça que ressurgissent en permanence les 60’s, les 70’s, les 80’s… Aujourd’hui, être styliste, c’est surtout un instinct de l’air du temps, de sentir ce que les gens ont envie d’être à un moment donné. On va vers quelque chose de plus simple, de plus confortable. La mode suit la crise économique, l’air du temps, l’écologie…
On parle beaucoup de la chemise Thomsen, mais est ce qu’il n’y a que ça ?
Pour moi, cela reste important, une majeure partie de la collection reste la chemise car c’est mon créneau, mais évidemment je ne veux pas faire que cela. Tu trouveras maintenant aussi des vestes ou des robes. Mais c’est important pour moi d’introduire peu de modèles par saison. Je voulais comme les chemises que cela soit assez intemporel.
Je ne veux pas rentrer dans ce temps de la mode où tous les 6 mois, tout est à jeter et à recommencer. Je trouve cela hystérique et insupportable. Pour moi, un vêtement doit pouvoir durer dans le temps.

......


Tu as tout de suite été adopté par les people…
Les people, c’était un peu mes amis. Je les connaissais naturellement, ils ont fait ça pour me soutenir. Léa Seydoux est ma meilleure amie, c’est sûr que cela aide si elle porte mes chemises. C’était pas mal de donner ce côté branché à un produit hyper classique à la base. Ce que je voulais, c’était réinterpréter un classique, mais plus par la manière dont on va le porter que par lui-même.
Il ne faut pas appartenir à un style de gens hyper précis pour apprécier Thomsen. C’est à la fois assez raffiné, mais très populaire. Dans ma logique de ventes, je ne veux pas être dans une logique hyper branchée.
Où peut-on trouver tes produits ?
Je suis vendu dans ma boutique Thomsen rue de Turenne, chez Colette, au Printemps, aux Galeries Lafayette, au Bon Marché. On a commencé avec Colette et quand tu commences là, ça ouvre pas mal de portes. J’ai plein de belles boutiques au Japon Tomorrow Land, United Arrows mais aussi Opening Ceremony à New York.
Où vois tu Thomsen dans l’avenir ?
Pour moi, Thomsen représente plus un style de vie qu’une marque de mode. Je voudrais explorer d’autres environs. L’objet et la décoration m’intéressent beaucoup.
Quels sont les créateurs que tu regardes ?
J’admire beaucoup Phoebe Philo pour Celine.
Maintenant que tu as un bébé, est ce que tu vas réussir à gérer ton emploi du temps ?
J’essaye justement que mon travail ne prenne pas le dessus sur ma vie privée. Auparavant, j’étais très carriériste, je pouvais passer ma vie au bureau. Mais finalement je me rends compte que le travail n’est pas un but, l’essentiel est ce que tu vis au quotidien. Maintenant j’ai Blanche et je n’ai pas envie de me stresser. J’y vais doucement mais sûrement.
Merci Alix !!!

......


......


......


......


......


......


......



Boutique Thomsen
98 rue de Turenne, Paris 3e
Tél : 01 42 71 54 15
Plus d'infos: www.thomsen-paris.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Littlestylebox 194 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte