Magazine Europe

Prague (3/3) : Où l’on en termine avec ce séjour

Publié le 14 décembre 2010 par Corboland78

Le pont traversé nous continuons vers le Château. Un des plus grands palais du monde, avec son kilomètre de long il impose le respect et la crainte, il est le pouvoir et pour mieux nous le faire savoir, pour y parvenir il faut gravir des rues particulièrement pentues qui obligent à se courber. Quand enfin vous arrivez sur la place donnant accès aux grilles d’entrée, vous êtes récompensés par la vue sur Prague depuis les remparts, les ponts qui traversent le fleuve et la ville et ses monuments que vous avez visités précédemment vus sous un autre angle. Dire qu’on visite un château est un euphémisme, en fait vous entrez dans une ville dans la ville. Une journée complète ne suffirait pas pour tout explorer, les palais, la basilique Saint-Georges, la cathédrale Saint-Guy qu’on ne peut manquer car bien plus haute que le Château c’est surtout elle qu’on aperçoit de presque partout dans la ville. Il y a aussi des cours, des jardins mais en hiver … d’autres églises et un musée des Jouets, que sais-je encore ? Enorme. La redescente vers le Pont Charles, nous la faisons par une longue rue en escaliers, cramponnés à la rambarde pour ne pas glisser sur la neige et le verglas fripon. Il est alors plus que l’heure de casser une petite croûte revigorante, des tranches de porc rôti parfumées accompagnées de choucroute presque confite légèrement sucrée avec quelques petites boulettes à base de farine coupées en rondelles (knedliky) sans grand goût mais qui tiennent au corps, en dessert un strudel aux pommes et Chantilly, la boisson s’impose d’elle-même, une bière douce et peu alcoolisée car les bières tchèques sont très bonnes.

101214A Chateau (2).jpg

101214A Chateau (1).jpg

Nous n’avons pas négligé une visite à Josefov, l’ancien ghetto juif situé entre le fleuve et la place de la Vieille Ville. A la fin du XIXe siècle, insalubre en raison de son isolement, il fut rasé à l’exception des lieux de culte, du cimetière et de l’Hôtel de Ville. Du coup sa reconstruction a créé une harmonie architecturale faite pour les belles maisons, de frises, portes sculptées ou balcons supportés par des statues. Cette communauté la plus importante d’Europe avec 32 000 habitants avant la guerre, génitrice de nombreux intellectuels, fut décimée par le nazisme et l’exode, aujourd’hui il ne reste que 1500 juifs à Prague. Si la guerre a aussi détruit de nombreuses synagogues dans la ville, dans ce quartier paradoxalement les nazis ont voulu faire  un « musée d’une race éteinte » et y ont rassemblé des archives et objets du judaïsme provenant de toute l’Europe. Dans une synagogue nous découvrons une collection d’objets liés aux traditions juives de la naissance à la mort en passant par bar-mitzva. Dans un autre bâtiment restauré de la synagogue Pinkas, sont inscrits sur les murs en lettre d’or, les noms de tous les juifs tchèques et moraves décédés durant l’holocauste (77 297 personnes). Cette longue litanie de noms seuls ne se contente pas de nous faire ressentir toute la souffrance d’un peuple, elle porte le poids insupportable de toute la souffrance humaine. Eprouvant. Pour que la coupe soit pleine, nous terminons par la visite du vieux cimetière juif datant du XVe siècle, le terrain est si exigu que les 12 000 stèles aujourd’hui s’entassent les unes sur les autres, mais sur plusieurs niveaux on comptabilise près de 100 000 morts, il n’est plus utilisé depuis 1787.

101214B Synagogue.jpg

Au hasard de nos promenades dans la ville, nous avons aussi vu la Tour Poudrière dans Staré Mesto, une haute tour noire gothique datant de 1475 qui marquait l’entrée de la Vieille Ville, mais ce n’est qu’au XVIIIe siècle qu’elle est utilisée pour le stockage de la poudre, d’où son nom. Dans un tout autre genre, plus rigolo, sur la place Jiraskovo près du fleuve, l’immeuble Ginger and Fred. Un immeuble avant-garde en verre, fait de deux bâtiments qui s’enlacent et dansent comme Fred Astaire et Ginger Rogers, l’audace de la nouvelle architecture praguoise. Près de l’église Saint-Gall, le marché d’Havelska où se côtoient marchands de fruits et légumes avec les étals de souvenirs pour touristes et artisans, dans une rue sous arcades qui abritent des cafés et un petit salon de thé où nous nous réchauffons avec un chocolat chaud dans une ambiance cosy. Il y a aussi ces vitrines lumineuses où s’exposent des marionnettes dont les Tchèques sont friands et ces marchands de saucisses dodues et délicieuses accompagnées de choucroute dans un morceau de pain, hot-dog local. 

Bien entendu à cette époque de l’année et sous la neige, nous n’avons pas pu apprécier les nombreux jardins et espaces verts qui doivent donner une tout autre vision de Prague quand le soleil de printemps la pare de ses nouveaux atours, ce qui imposera un retour dans cette merveilleuse ville.  

101214C Ginger Fred.jpg
  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Circuit Prague, Vienne, Budapest: tout ce que vous devez savoir

    Circuit Prague, Vienne, Budapest: tout vous devez savoir

    Le circuit Prague, Vienne, Budapest est un parcours classique en Europe. En effet, ces trois villes sont les plus importantes d’Europe Centrale et, grâce à... Lire la suite

    Par  Hostelbookers
    BONS PLANS, CONSO, VOYAGES
  • Où est MissK?

    MissK?

    Pas à Paris (où était le beau Jude Law la semaine dernière. Snif!). Plutôt au Québec. Entre Montréal, Joliette et l’Ile-des-Soeurs. Mont-St-Hilaire et St-Basile... Lire la suite

    Par  Miiiiissk
    EN FRANCE , TALENTS, VOYAGES
  • Weekend à Prague !

    Weekend Prague

    Avec une dizaine d'autres étudiants "Easmus", nous avons passé le weekend à Prague. J'ai vraiment adoré cette ville, sublime, qui nous avons visité sous un... Lire la suite

    Par  Josselinblack
    VOYAGES
  • Qui vivra la Magie de Noël à Prague ?

    vivra Magie Noël Prague

    « Oh oh oh! » me dit le Père Noël d’Atrapalo. Vos lettres ont été lues avec grande attention et nous vous remercions pour nous avoir fait vivre la magie de... Lire la suite

    Par  Atrapalo
    VOYAGES
  • Mais où t’étais?!

    Mais t’étais?!

    Hello les girls! No stress pour mon absence de ces dernières jours, en effet je n’ai pas pris le temps de vous prévenir et encore moins de mettre des post en... Lire la suite

    Par  Mld06
    VOYAGES
  • Le printemps à Prague

    printemps Prague

    Prague depuis Nice ou Nantes sera possible au printemps ! En effet, la compagnie tchèque à bas prix SmartWings a annoncé ouvrir de nouvelles lignes régulières... Lire la suite

    Par  Atrapalo
    VOYAGES
  • Prague

    Prague

    Lire la suite

    Par  Ecamberlin
    PHOTOS, TALENTS, VOYAGES

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines