Magazine Société

Appelez-moi France, c’est ma nouvelle volonté

Publié le 14 décembre 2010 par Rvrenardleblog57

Appelez-moi France, c’est ma nouvelle volonté

Appelez-moi France, c’est ma nouvelle volonté

Le prestigieux paquebot France pourrait renaître de ses cendres
Enfin, soyons plus précis, son digne héritier, tout droit sorti des cartons d’un armateur parisien, Didier Spade. Un entrepreneur qui a décidé de construire un paquebot révolutionnaire qui serait baptisé ‘France’. Un défi incroyable pour faire revivre une légende. Faire renaître ce qui fut considéré comme le fleuron de la flotte française, le fameux France lancé en 1960 et qui porta les couleurs de la France pendant 2 décennies. Puis, ce fut la fin. Tristement démantelé en Inde et non, coulé par le plus grand navire de guerre, le cul tourné vers St Nazaire, pays breton où il était né, comme dans la chanson de Sardou.
Quant au projet de Didier Spade, son «France» est assurément novateur, et en aucun cas une copie de l’ancien. D’abord les ponts arrière en escalier, révolutionnaires pour ce type de bateau, puis la ligne générale, moderne et pure, enfin une réinterprétation fabuleuse des deux glorieuses cheminées, monumentales et audacieuses. Points communs avec son prédécesseur, d’abord l’assurance que le bateau appartiennent à la France et à son peuple. D’abord dans sa conception et sa réalisation, confié exclusivement aux entreprises nationales. Ensuite par un système d’action ouvert, où chaque Français pourra investir et ainsi détenir une part du rêve. Didier Spade compte ainsi redonner à la France un paquebot de prestige. L’Etat lui a d’ailleurs accordé l’appellation «Paquebot France». Le projet estimé à 300 millions d’euro pourrait voguer dès 2015.
La source : l’article de Jérôme Huffer à retrouver sur le site de Paris Match



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rvrenardleblog57 1360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine