Magazine Jeux de hasard

Monaco: ultimatum de deux matches pour Lacombe

Publié le 14 décembre 2010 par Moodds

France - Ligue 1 - Samedi 18 Décembre 2010
Au lendemain d'une nouvelle défaite de son équipe à domicile face à Saint-Etienne (0-2), l'entraîneur de Monaco, Guy Lacombe, s'est vu offrir lundi deux matches de sursis avant une éventuelle éviction à la trêve.

Les termes du communiqué de la direction monégasque sont pour une fois sans équivoque puisque, à la suite des deux prochaines rencontres - samedi au Parc des Princes face au Paris SG, puis mercredi 22 décembre pour la réception de Sochaux -, une décision sera prise quant à l'avenir de l'entraîneur du club de la Principauté.

Ainsi, le club "arrêtera la solution la plus propre à redresser la situation de l'équipe professionnelle", a-t-il affirmé dans son communiqué.

Le président Etienne Franzi assure qu'il prendra une décision à la trêve, "après avoir examiné, sans aucune exclusive, toutes les options possibles".

Guy Lacombe n'est donc plus qu'un entraîneur en sursis sur le Rocher. Depuis le début de la saison, il n'a jamais su résoudre les problèmes posés par les membres de son effectif (faiblesse des recrues Mbokani ou Hansson, gestion du cas Alonso, dont le rapport avec les supporteurs est devenu exécrable, relations personnelles difficiles avec certains joueurs mis de côté comme Coutadeur, Mongongu, Nkoulou). Il n'a jamais su, non plus, donner à son équipe une ligne directrice claire, modifiant sans cesse les tactiques comme le placement des hommes sur le terrain.

Avec deux victoires en 17 rencontres de L1, une seule à domicile (pour cinq buts inscrits à Louis-II, soit le plus faible total de l'élite), pour une 17e place, le bilan de l'entraîneur qui amena Monaco en finale de la Coupe de France la saison dernière, est famélique.

Il ne semble plus avoir de prise sur un groupe professionnel où quatorze joueurs seront en fin de contrat à la fin de la saison et pourront négocier leur avenir avec n'importe quel club dès le premier jour de l'année 2011.

Dans ces conditions, son avenir en Principauté paraît très compromis. D'autant plus que, étant lui aussi -et son staff technique- en fin de contrat au terme de la saison, le club, aux finances toujours fragiles, pourrait se séparer facilement de lui.

En cas de départ de l'ex-technicien de Rennes, et même si les noms de Leonardo (ex-Milan AC) et Elie Baup, ex-entraîneur de Bordeaux et Saint-Etienne actuellement consultant en télévision, sont mentionnés, c'est la solution interne qui est actuellement le plus envisagée par les décideurs monégasques.

Selon différentes sources proches du club, Jean Petit, conseiller sportif auprès du président, pourrait dès la trêve accepter un intérim jusqu'à la fin de la saison avec pour mission de redresser la barre et sauver l'équipe de la relégation.

© 2010 AFP
Auteur : Par Christophe BELLEUDI - MONACO (AFP)
Crédit : © AFP/Archives - Thomas Bregardis


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Moodds 4501 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines