Magazine Politique

« Enfin, ça y est, cette semaine, les Picards vont enfin savoir ! » par Philippe Massein

Publié le 14 décembre 2010 par Letombe

Carolinecauyeux11.jpg « Enfin, ça y est, cette semaine, les Picards vont enfin savoir ! »

Voilà, Monsieur le Président, mes chers collègues, la phrase qui me revient en boucle aux oreilles depuis quelques jours.

« Enfin, ça y est, cette semaine, les Picards vont enfin savoir…. »

Savoir ce que le groupe « J’essaie tous les jours d’entretenir mon envie de Picardie et mon amour des Picards » leur propose concrètement en terme de choix budgétaires puisque je ne doute pas que notre chère opposition réponde au cours de cette session à l’invitation que je lui ai faite lors de notre dernier débat d’orientation budgétaire.

    

Oui, je ne doute pas que ce groupe nous présente ces jours-ci un véritable contre-budget afin de pouvoir débattre projet contre projet, budget contre budget.

Dès lors, vous comprendrez  mes cher(e)s collègues que mon intervention de ce matin soit la plus brève possible afin de laisser un maximum de temps à Madame la Présidente du groupe « A quoi bon avoir envie d’une Picardie qui ne nous aime pas» pour nous présenter ce qui s’apparentait de plus en plus à une Arlésienne : Ce fameux contre-budget que l’on nous a promis il y a maintenant deux ans.

Certes, je me doute que la présentation que vous en ferez ce matin, sera sommaire, faute de temps, mais nous nous satisferons aujourd’hui de cette globalité puisque nous savons que nous aurons tout le loisir de l’examiner en commissions « ligne budgétaire par ligne budgétaire » dès jeudi matin.

Je me contenterai donc, pour ma première intervention de vous rappeler les chiffres les plus significatifs d’un budget qui, comme je le disais lors du D.O.B, est un budget de vérité puisque nous ne maîtrisons plus nos recettes et que l’Etat nous impose des dépenses.

Un budget d’équité puisque nos priorités restent le service des Picards et que nous refusons qu’ils soient pénalisés par des lois injustes et politiquement revanchardes.

Un budget responsable qui anticipe la reprise en créant les conditions économiques pour que celle-ci profite à l’intérêt général.

Un budget héritier de ceux votés lors du précédent mandat, mandat de rattrapage indispensable après tant d’années de gestion d’une droite qui s’était livrée pieds et poings liés au Front National.

Tant d’années où le présent, et surtout l’avenir de la Région ont été sacrifiés sur l’autel des dogmes de l’extrême-droite, le désendettement et la baisse de la fiscalité… Deux dogmes visiblement transmis à ce que nous aimerions pouvoir toujours qualifier de droite républicaine si Brice Hortefeux pouvait ne pas dire tout haut sans être contredit ce qu’il pense malheureusement tout bas.

Tant d’années disais-je où la Picardie était ostracisée en raison de cette alliance que je ne pourrai pas, et j’en suis désolé, qualifier de contre-nature tant elle a duré !!!

Et oui, à cette époque, Charles Baur et ses encombrants alliés n’auraient jamais pu présider le C8 comme Claude Gewerc l’a fait, redonnant ainsi sa fierté à la Picardie.

Un mandat de rattrapage qui aurait mérité d’être suivi d’un autre tant les retards se sont accumulés pendant près de 20 ans.

Malheureusement, l’Etat en a décidé autrement en limitant nos recettes et donc nos dépenses…

Pour autant, nous n’avons pas renoncé à notre ambition pour la Picardie, et si l’Etat nous oblige aujourd’hui à « réduire la voilure », nos priorités pour la Picardie et les Picards restent les mêmes, n’en déplaise au groupe « Après une telle défaite, j’aimerais avoir encore la force d’avoir envie de la Picardie et d’aimer les Picards ».

Cette ambition et ces priorités transparaissent nettement au travers de ces quelques chiffres :

977 Millions de budget dont plus de 330 millions consacrés à l’investissement.

221 Millions pour les transports.

170 Millions pour la formation professionnelle et l’apprentissage.

176 Millions pour l’éducation (et nous aurons tout le loisir de débattre autour de la réussite éducative dès jeudi).

73 Millions pour l’action économique

43 Millions pour la culture, les sports et les loisirs (ce qui, malgré la polémique entretenue par l’opposition, nous permettra de demeurer dans les 3 premières régions qui consacrent, par habitant, le plus d’argent au sport)

65 Millions pour l’aménagement du territoire.

20 Millions pour l’environnement.

Et tout cela en préservant une épargne brute de plus de 75 M E. Et non Madame la candidate aux sénatoriales dans l’Oise contre M. Vasselle,  nous n’empruntons pas pour financer nos dépenses de fonctionnement…. Nous n’en avons ni le droit ni la volonté !

Et tout cela en préservant une capacité de désendettement qui se situera, lorsque nous examinerons le C.A 2011 à moins de 8 ans et non à plus de dix ans comme vous l’avez affirmé, Madame la Présidente du groupe « A défaut d’aimer la Picardie et d’avoir envie des Picards, puis-je me contenter de l’Oise et des Isariens ?»

Et tout cela avec une dette saine, ce dont doutait Madame la candidate aux sénatoriales dans l’Oise contre M. Vasselle, qui nous réclamait, lors du dernier D.O.B l’éclairage de notre dette selon la typologie « Gissler ».

Eh bien, comme vous allez faire l’effort de nous présenter cette année un véritable contre-budget, j’ai demandé aux services de la région dont je veux saluer le travail, la compétence… et donc l’efficacité, d’accéder à vos désirs.

J’aurais donc le plaisir de vous rassurer dès cet après-midi lors de la réunion de la commission 4.

Et je m’arrêterai là, Monsieur le Président, mes chers collègues, puisque je partage votre désir irrépressible d’écouter les propos pour une fois constructifs et non démagogiques et manipulateurs du groupe « Comment peut-on avoir encore envie d’une Picardie qui, quand on lui dit qu’on l’aime nous répond «moi non plus»?

massein1.jpg
Philippe Massein

Président du groupe socialiste, républicain et citoyen

Région Picardie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines