Magazine Poésie

Chambre étroite (Jacques Ancet)

Par Arbrealettres
Chambre étroite (Jacques Ancet)


Chambre étroite.
Par une vitre,
la lumière ou son vide.
Diagonale sur l’obscur du fond.
Limite.
Elle vibre, sans bruit.
C’est là.
Quelque chose pourrait venir,
peut-être – commencer.

(Jacques Ancet)


Illustration: Vincent Van Gogh



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • On ne sait pas si c’est toi (Jacques Ancet)

    sait c’est (Jacques Ancet)

    On ne sait pas si c’est toi Dans les livres je trouve ta trace: une sorte de miroitement aux limites du sens. Sous les mots on dirait un sursaut mais à peine... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Que je sois l’inconscience des fleurs (Jacques Ancet)

    sois l’inconscience fleurs (Jacques Ancet)

    Que je sois l’inconscience des fleurs Que je sois toujours comme cet arbre. Certains jours il revient sur la vitre ébloui de sa propre blancheur. Il ne la... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Qu’elle soit le feu (Jacques Ancet)

    Qu’elle soit (Jacques Ancet)

    Qu’elle soit le feu Que ma voix circule entre les mots, qu’elle n’en fasse pas des idoles mais les icônes de ce qui vient. Qu’elle soit ce souffle comme toi... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Tu me regardes (Jacques Ancet)

    regardes (Jacques Ancet)

    Tu me regardes Tu passes toujours et tu reviens. D’autres t’ont donné un nom. Pourtant tu n’en as aucun, tu les as tous. Je dis cendrier, purée, pollen, je dis... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Quelque part (Jacques Ancet)

    Quelque part (Jacques Ancet)

    Quelque part En plein milieu de la rue, c’est toi. Dans le piétinement des trottoirs, le fracas des moteurs, à midi ou cinq heures; une sorte de blanc comme un... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Je ne sais plus (Jacques Ancet)

    sais plus (Jacques Ancet)

    Je ne sais plus. Si je continue, si je recommence. Je perds les choses au fur et à mesure, l’arbre, ses feuilles, la montagne, le jour, la brume, les mains …... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • On guette (Jacques Ancet)

    guette (Jacques Ancet)

    On guette Au matin, pourtant, tout ressemblerait au bonheur. Si on savait ce qu’est le bonheur. La lumière et la chaleur pourraient en donner une idée sans cett... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine