Magazine Poésie

Abderrahmane Laghzali : poème La courte échelle

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Comme la longueur

Ne fait point la grandeur

Jasmin, dit le malin

Malgré ses deux mètres

Demeure un nain

Un veule et vache nain !


Vache, vache à tel point

Qu'il n'aime mastiquer

Et ne cherche que le mâché !


Par ailleurs et par-dessus le marché

A monter, et si vite, il tient si bien

Qu'il cherche coûte que coûte quelqu'un

N' importe qui capable de lui offrir

Ses épaules et ses mains


Et à tout, à tout, il est prêt

Quel que soit le prix, il est prêt

Quels que soient les moyens

Pourvu qu'il puisse si vite monter !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines