Magazine Europe

La koruna, c’est mieux que l’euro

Publié le 14 décembre 2010 par Copeau @Contrepoints

La koruna, c’est mieux que l’euro

L’équipe d’Open Europe doit bien avouer une certaine fascination pour la Slovaquie ces derniers temps, un petit pays qui cache un noyau dur de ténacité et de force, surtout quand il se fait bousculer de l’extérieur.

On ne peut certainement pas accuser sa classe politique d’être conformiste. La Slovaquie a rejoint l’euro en 2009. Moins de de 2 ans plus tard, le doute semble monter quant à cette décision. Dans un édito pour le quotidien économique slovaque Hospodarske Noviny, le porte parole du parlement slovaque Richard Sulik (voir photo) écrit :

« Il faut arrêter de faire confiance aveuglément aux chefs de l’eurozone, et commencer à dessiner un plan B : un retour à la koruna slovaque. »

Sulik avance l’argument que la Slovaquie a fait de gros efforts pour rejoindre l’euro parce qu’on lui avait promis « une monnaie stable et des règles solide ». Cependant, note-t-il, « deux ans plus tard, il est triste de constater que les règles ne sont pas les mêmes pour tout le monde, pour ne pas dire qu’il n’y a pas de règles du tout. »

Triste mais vrai et chapeau à Sulik pour oser dire la vérité aux puissants.

La Slovaquie a été le seul pays de l’eurozone à refuser de prendre part au sauvetage de la Grèce il y a quelques mois, suite à un vote de son parlement. À cette occasion, le premier ministre nouvellement élu Iveta Radicova avait dit :

« Oui, nous sommes les seuls qui avons dit non à haute voix. Mais je suis sur qu’il y avait des « non » dans le for intérieur des représentant des tous les pays de l’UE [...] Que devrais-je dire à nos citoyens, que nous devrions aider ceux qui ne veulent pas s’aider eux-mêmes ? »

Difficile d’argumenter contre ça, n’est-ce pas ?

Repris du blog d’Open Europe avec l’autorisation de ses responsables.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte