Magazine

Béni-Saf vieillit...

Publié le 07 février 2010 par Omarbrahami

Une ville natale, c'est comme une mère, elle ne se remplace jamais... .
Les jours, les mois et les années passent sans apporter de changement ni d’amélioration…
Qui a le pouvoir de séparer une mère de ses enfants ?
Aujourd’hui, Béni-Saf, abandonnée peu à peu par ses enfants qui ne se sont retournés jamais, ressemble à une mère que l’on néglige et que l’on méprise. Elle est sans cesse offensée par l’œuvre destructrice de l’homme et tout ce qui séduisait en elle, faisait son charme et sa grâce, est anéanti par une espèce ou une race vandale, oublié il y a bien longtemps réapparu exhibant et découvrant un avenir indigne de son rang et de son passé historique célèbre et légendaire.

Commentaires Lien Texte


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Omarbrahami 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte