Magazine Culture

Chaise vide au Parlement européen pour le prix Sakharov

Publié le 15 décembre 2010 par Copeau @Contrepoints

Comme lors de la récente cérémonie du Nobel de la paix, c’est devant une chaise vide que le Parlement européen a remis mercredi son prix Sakharov 2010 au journaliste en lutte pour défendre les libertés publiques à Cuba, Guillermo Fariñas.

Chaise vide au Parlement européen pour le prix Sakharov

Guillermo Fariñas

La dictature castriste n’a pas autorisé le journaliste à venir à Strasbourg, malgré les demandes pressantes du président du Parlement européen Jerzy Buzek.

Fariñas s’était vu décerner ce prix en octobre, après une grève de la faim de 135 jours pour réclamer la libération de prisonniers politiques. Il avait suspendu sa grève de la faim le 8 juillet après l’annonce de la libération par le Raúl Castro de 52 prisonniers politiques au terme d’une médiation de l’Église catholique.

Guillermo Fariñas souhaite que l’Union européenne et le Parlement restent fermes et maintiennent la « Position commune » de 1996, qui lie le dialogue politique des 27 avec Cuba au respect des droits de l’Homme. Le régime de La Havane attend pour sa part un assouplissement.

Ce n’est pas la première fois qu’un lauréat ne peut recevoir son prix et que le Parlement européen utilise la chaise vide pour protester. Le dissident chinois Hu Jia en 2008, les Dames en blanc en 2005 et la Birmane Aung San Suu Kyi en 1991 n’avaient pas été autorisés à se rendre à Strasbourg.

Directeur de l’agence Cubanacan Press et membre du mouvement « Alliance démocratique cubaine », Guillermo Fariñas est le troisième opposant cubain à remporter le prix, après Oswaldo Paya en 2002 et les Dames en blanc, épouses de prisonniers politiques, en 2005.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte