Magazine High tech

Mon jeu du moment: Dragon Quest 9

Publié le 17 décembre 2010 par Poisseman @Poisseman
Mon jeu du moment: Dragon Quest 9
Mon jeu du moment: Dragon Quest 9
Mon jeu du moment: Dragon Quest 9Le roi des RPG japonais a trouvé le chemin de ma DS, et c'est avec une envie non-feinte que je me suis lancé dans cette nouvelle aventure. Ce n'est pas mon premier jeu de la série - j'ai auparavant terminé les épisodes 1, 4, 5, 7 et 8 - et c'est donc en connaisseur du gameplay et des mécaniques que je l'ai abordé. Le studio Level 5 nous émerveille une nouvelle fois par sa maîtrise technique de la console en nous livrant un monde cel-shadé de toute beauté, tandis que Akira Toriyama nous fait plaisir par un design qui lui est si particulier et que l'on aime tant. On entre de plein pied en terrain connu donc, mais les surprises vont vite se dévoiler.
Mon jeu du moment: Dragon Quest 9
Tout d'abord un petit briefing sur le scénario. On y incarne un ange - appelé ici célestellien - dont le travail consiste à veiller et protéger un village sur Terre. Mais tout basculera pour lui le jour où les cieux sont attaqués: tombé dans le monde des humains, perdant au passage ses ailes et son pouvoir céleste, il n'a d'autre choix pour remonter là-haut et découvrir ce qui s'est passé que d'aider et sauver un maximum de personnes dans le but de recevoir de la gratitude; laquelle lui permettra de recouvrer une partie de son potentiel. C'est donc une histoire un peu moins développée que précédemment que l'on vit ici, où l'on visite chaque village et combat le mal qui existe pour chacun d'eux, mais fichtrement bien réalisée et dotée d'une jouabilité très addictive.
Mon jeu du moment: Dragon Quest 9
Notre héros, conformément à la saga depuis ses débuts, se fait nommé par nous-même tout comme chacun de ses compagnons de route. Ceux-ci n'ont d'ailleurs aucune personnalité, et pour cause: nous les créons de toute pièces lors de notre arrivée dans la seconde ville du jeu (classe + aspect physique), et leur seule utilité est de combattre à nos côtés. Aucune influence sur le scénario donc, mais une sacrée importance pour la cohésion du groupe. Il faut bien réfléchir à nos besoins lorsque nous les enrôlons pour la première fois, sous peine de devoir changer plus tard et recommencer le levelling à zéro. Les combats se déroulent au tour par tour de manière traditionnelle, à la différence que l'on voit désormais tous les acteurs à l'écran et non plus les seuls ennemis. Ils n'apparaissent plus de manière aléatoire, mais sont visibles sur la carte en nous laissant le choix de l'affrontement ou de la fuite.
Mon jeu du moment: Dragon Quest 9
Mais la grosse nouveauté de ces Sentinelles du firmament vient du mode multijoueur en réseau local: en effet, un ami peut rejoindre votre partie à tout moment (après environ deux heures de jeu) et vous accompagner dans votre quête en lieu et place de vos compagnons. Jusqu'à quatre potes peuvent alors parcourir ces terres et établir une stratégie de coopération afin de battre un boss un peu chaud par exemple, dans un vrai esprit d'équipe.
Mon jeu du moment: Dragon Quest 9
C'est clair, je suis une fois de plus emballé par Dragon Quest et me jette avec plaisir sur ma portable en vue d'aller toujours plus loin, de remonter au ciel, et de découvrir l'origine du mal de cette aventure. L'histoire est bateau, mais son ambiance authentique nous le fait vite oublier, et le multi apporte une certaine convivialité. De plus, la durée de vie s'annonce assez grande, de quoi nous occuper sous la couette par ces froides soirées d'hiver.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Poisseman 322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte