Magazine Journal intime

Lilo raconte : WATTRELOS

Par Chezlilo

medium_espoir_1

Avant d'en revenir aux aventures de Lilo, il faut vous expliquer un peu l’histoire de cette ville de Wattrelos, située à la frontière franco-belge, et voisine de Roubaix.

Alors que ses voisines développent de manière anarchique leurs industries, Wattrelos restera longtemps une commune rurale dans laquelle battent encore les fameux otils ou métier à tisser.

Un bureau d'aunage et de plombage des étoffes, créé en 1829, témoigne de l'importance grandissante de l'activité textile.

De grands patrons roubaisiens, tel Pierre Catteau, font travailler les tisserands de Wattrelos à l'otil , quand ceux-ci ne deviennent pas, misère et survie obligent, ouvriers dans les usines roubaisiennes et tourquennoises.

numérisation0001

Le quartier de Lilo

Le bistrot se situait dans la rue à droite

à quelques mètres de la Vieille Place

*************************************************************************

C'est bien là que se trouve le parcours des aïeulx de Lilo, puisque ses arrière-grands-parents de la branche paternelle, étaient venus s’y installer et son grand-père y était né,après avoir quitté la Flandre occidentale (Belgique).

Parfois elle se demande " si c’est vraiment par hasard, si elle est devenue styliste et dessinatrice textile auprès des grands couturiers, et si en matière de Haute-Couture, on la favorisait et lui demandait conseil, dans le choix et la sélection des tissus ? "

Mais tout cela fait partie de la suite de ses péripéties............

**************************************************************************

Pour en revenir à Wattrelos, les premières grandes usines apparaissent sur le territoire wattrelosien dans la seconde partie du XIXème siècle : Leclercq Dupire vient installer ses métiers mécaniques en 1865, employant ainsi 600 ouvriers, avant de compléter sa fabrication avec une filature, un tissage, une teinturerie et une retorderie.

Dans cette seconde partie du siècle, la création de deux hôpitaux, l'arrivée des tramways et du chemin de fer, du gaz et de l'électricité sont les indicateurs du développement de la ville qui a multiplié par sept sa population depuis la Révolution, mais qui, faute de ressources, est considérée comme la commune la plus pauvre de France.

(Philippe Waret)

Avant de revenir à ses péripétie,Lilo souhaitait relater l'histoire de cette ville qui conserve une forte empreinte sur ses souvenirs d'enfance et d’adolescence, influençant probablement le fil conducteur de son parcours professionnel.

MsnTrucAstuce.free.fr114


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chezlilo 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog