Magazine Société

Le toast du pouvoir à la "Glaciale" Maison Blanche

Publié le 22 décembre 2010 par Luisb @LuisB

C'était la nuit de la paix sur Terre, à la Maison Blanche de 1978. À peine quatre mois avant, Jimmy Carter avait arraché le miracle de l'embrassade entre Begin et Sadat, entre l'Egypte et l'Israël, et dans la Salle bleue au rez-de-chaussée, les 550 lumières de l'arbre décoré personnellement par Rosalynn Carter jetaient des taches de lumière gaie jusque sur le portrait renfrogné de Benjamin Harrison, le premier Président qui fit un sapin de Noël à la Maison Blanche, en 1889. À l'étage supérieur le petit orchestre des Marines en uniforme de fêtes exécutait avec obstination martiale les lamentations de saison pour les hôtes au dîner. C'aurait été la crèche parfaite d'un "Power Christmas", d'un Noël des puissants avec des ministres, conseillers, dames bien insérées de l'High society et financiers, si ce n'était pour un détail. Il manquait justement l'homme le plus puissant du monde. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Luisb 942 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine