Magazine Société

364° Papa Noël, apporte moi un ... Antinoüs ?

Publié le 24 décembre 2010 par Jacques De Brethmas

364°   Papa Noël, apporte moi un ...  Antinoüs ?Allez, c'est Noël. Il y a plusieurs jours qu'on regarde en salivant le bocal de foie gras qui nous attend dans le frigo, on va aller chercher la bûche, les SDF que Sarko devait faire disparaître en deux ans sont toujours sous le pont de l'autoroute, les théoriciens du complot se sont emparés de l'élection de Côte d'Ivoire et Hortefeux a été condamné pour la deuxième fois par la justice et à chaque fois soutenu par Fillon.

Autant dire la routine. Hortefeux, justement, vient de se fâcher tout rouge contre un site internet qui « balançait » des policiers à la vindicte populaire. La dénonciation serait dont un phénomène à sens unique, même s'il est, reconnaissons le, anormal de voir son état civil et son domicile livrés aux foules sous quelque prétexte que ce soit. Toutefois, ce genre de choses ne se serait sans doute pas produit si on n'avait pas vu des policiers en civil arborer des badges syndicaux ou infiltrer les manifestants comme s'il s'agissait de nids d'espions. Cette petite vidéo publiée lors des manifs contre la réforme des retraites en novembre donne la mesure de la goutte d'eau qui a sans doute fait déborder le vase.



Manif: des policiers infiltrés.... démasqués
envoyé par LePostfr. - L'info video en direct.


364°   Papa Noël, apporte moi un ...  Antinoüs ?
Monseigneur Léonard, primat de Belgique a encore dit des conneries sur les gays, le Vatican ne sait plus s'il doit mettre la capote à l'index ou ailleurs, les propos du PDG sur son usage ayant l'élasticité de l'objet du débat.

La polémique sur les lois HADOPI et LOOPSI 1 et 2 battent leur plein, mais pendant ce temps là, les journalistes et spécialistes font leur boulot et découvrent des choses intéressantes : les films les plus piratés sont justement ceux qui ont déplacé le plus grand nombre de spectateurs et produit les plus grosses recettes.

Ce constat démolit implacablement les lamentations des petits épiciers du show business qui, incapables de prendre le virage numérique, veulent taxer aveuglément tout ce qui enregistre dans l'espoir de renflouer leur business qui prend l'eau. Maintenant, les musiciens les plus célèbres démarrent sur le net et s'auto-produisent, et les films les plus lucratifs circulent aussi sur la toile.

On savait déjà que « les pirates » achetaient plus de musique que les non-pirates...Conforté par l'étude sur les films, cette situation s'établit de plus en plus clairement.

A quand une nouvelle race d'artistes et de producteurs qui aura compris ce phénomène et suppliera le public d'enregistrer leurs œuvres pour mieux les faire connaître ? Parce que quand on aime bien une œuvre musicale, on la télécharge pour la mettre dans ses écouteurs, mais la satisfaction de l'auditeur averti consiste bel et bien à en posséder le coffret original, du moins s'il est disponible à un prix honnête...

Et enfin, un petit conte de Noël, celui du petit garçon qui a deux papas, et qui en est très heureux...

Joyeux Noël à tous...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacques De Brethmas 464 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine