Magazine Environnement

Comment la vague de froid peut-elle expliquer le réchauffement climatique ?

Publié le 27 décembre 2010 par Bioaddict @bioaddict
Alors que les alertes vigilance orange de Météo France se multiplient et que les températures et épisodes neigeux ont un goût d'inhabituel, les boutades vont bon train sur un refroidissement climatique notoire. Pourtant, les scientifiques rappellent à ceux qui subissent la vague de froid que le climat est un phénomène qui s'observe à l'échelle du siècle et du globe.

Le fait peut sembler irrationnel et pourtant, selon des scientifiques, les hivers rigoureux qui se succèdent en Europe depuis dix ans s'expliquent, en grande partie, par le réchauffement climatique.

Comment est-ce possible ?
D'abord parce que météo et climat ne doivent pas faire l'objet de confusions. La météo désigne le temps à un lieu et un instant donnés, c'est ce que l'on ressent lorsque l'on sort de chez soi. Au contraire, le climat est la moyenne des valeurs météorologiques. Les modèles mathématiques utilisés pour prévoir l'évolution des températures sous 10 jours et celles à l'échelle de dizaines d'années n'ont donc rien à voir. Ainsi, le refroidissement actuel ne serait qu'un épiphénomène temporaire au sein d'un phénomène global de réchauffement climatique.

D'autres scientifiques vont plus loin en affirmant que c'est le réchauffement du climat qui provoque justement cette vague de froid en Europe. En effet, une étude publiée au début du mois par le Journal de Recherche Géophysique et dirigée par Vladimir Petoukhov, de l'institut Potsdam, montre que la fonte des calottes glaciaires bouleverse le système de pression et courants marins de notre planète. Le résultat d'un choc entre une mer réchauffée et un air plus froid génère une pression qui pousse l'air polaire dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, vers l'Europe. "Ces anomalies pourraient tripler la probabilité d'avoir des hivers extrêmes en Europe et dans le nord de l'Asie", explique le physicien Vladimir Petoukhov dans cette étude.

Certains scientifiques avancent également que le changement climatique va arrêter le Gulf Stream, ce courant chaud circulant au large de la France qui amènerait notamment une certaine douceur en hiver. Une interruption de ce courant marin rendrait le climat de la France semblable à celui du Québec (hivers très rigoureux et étés chauds).

L'ingénieur-prévisionniste de Météo France Jérôme Lecou, interrogé dans Le Monde, confirme la validité de ce scenario. Pour lui, si le climat et les hivers vont aller en se réchauffant de manière générale, " à plus long terme, la fonte progressive de la calotte glaciaire, provoquée par le réchauffement climatique, pourrait affaiblir l'effet de réchauffement du Gulf Stream et se traduire par des flux d'air froid, touchant notamment l'Europe. "

Si l'incertitude existe sur l'ampleur exacte du réchauffement climatique, les pays de l'hémisphère sud qui souffrent déjà de ses conséquences, n'ont aucun doute sur son existence.

Jérôme Lecou rappelle d'ailleurs que " 2010 devrait être l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées, avec 1998 et 2005. "

Lire : 2001-2010, décennie la plus chaude jamais enregistrée

Alicia Muñoz

A lire aussi : Réchauffement climatique : Nous sommes entrés dans le monde d'après

Réchauffement climatique : l'Académie des Sciences confirme l'origine humaine

Réchauffement climatique : vers la fin du Monde ?

Changements climatiques : comment la France se prépare à l'inéluctable


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte