Magazine Conso

Réductions d'impôts : comment alléger la facture ?

Publié le 27 décembre 2010 par Dailyconso

Déclarer ses impôts est une opération fastidieuse à renouveler chaque année... Mais ce que les contribuables ignorent parfois, c'est qu'ils peuvent bénéficier d'un certain nombre de déductions, crédits ou réductions d'impôts ! Solidarité, civisme, retraite : certaines dépenses de la vie courante ouvrent droit à des avantages. Dailyconso vous donne quelques pistes pour limiter votre prochaine facture fiscale.

Dons et subventions aux associations

Pour vous inciter à donner davantage aux associations ou fondations dont l'action vous touche, une large part de vos dons pourra être déduite de votre impôt sur le revenu ! Sous certaines conditions, les personnes physiques qui versent des subventions à un organisme d'intérêt général (sans but lucratif) bénéficient d'une réduction d'impôt sous réserve de produire un reçu.

Vous pouvez bénéficier de cette réduction quelle que soit la forme du don : versements directs en argent, abandon de revenus ou de produits ou encore frais engagés personnellement par un bénévole dans une activité associative.

La réduction d'impôt correspond à :

- 66% des versements effectués dans l'année, versements pris en compte dans la limite de 20% du revenu imposable global net

- 75% des versements aux organismes fournissant des soins, des repas ou un logement aux personnes défavorisées dans la limite de 513 euros.

A savoir : lorsque le montant de ces dons dépasse cette limite, l'excédent est reporté sur les cinq années suivantes, ce qui permet de bénéficier de la réduction d'impôt dans les mêmes conditions.

Emploi d'un salarié à domicile

Si vous avez employé à titre privé une ou plusieurs personnes dans votre résidence principale ou secondaire, les frais engagés vous donnent droit à un crédit ou à une réduction d'impôt, quels que soient le montant de votre revenu imposable et/ou l'importance des services rendus.

Femme de ménage, baby-sitter , garde-malade ou encore auxiliaire de vie : l'avantage est égal à 50% des sommes versées, dans la limite d'un certain plafond selon votre situation !

Garde des enfants à l'extérieur

Les contribuables qui font garder un enfant à charge à l'extérieur de leur domicile pourront également alléger leur facture fiscale. Conditions exigées :

- L'enfant doit être âgé de moins de sept ans au 31 décembre de l'année de référence.

- L'enfant doit être gardé par une assistante maternelle agréée ou par une institution comme les crèches ou les haltes-garderies.

La réduction d'impôt est égale à 50% du montant total des dépenses, prises dans la limite de 2 300 euros par enfant et par année.

Alimenter un placement retraite

Un bon moyen pour alléger la facture : miser sur le placement retraite ! Il permet en effet de déduire la totalité des sommes versées de son revenu imposable. Caractéristique de ces contrats : ils ne se dénouent en rente viagère que lorsque le souscripteur fait valoir ses droits à la retraite. Le montant maximal soustrait du revenu imposable du contribuable est indiqué sur l'avis d'imposition reçu fin août-début septembre.

Attention, ouvrir un placement retraite est une opération qui doit s'analyser dans le temps, notamment en vérifiant que l'économie en impôt lors de l'alimentation du contrat ne risque pas d'être reprise par la fiscalisation future de la rente viagère. Par ailleurs, pour que ce placement améliore substantiellement votre niveau de vie le moment venu, il faut l'alimenter régulièrement des années durant...

Hospitalisation et dépendance

Les personnes dépendantes accueillies dans un établissement spécialisé peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 25% des dépenses d'hébergement et de dépendance, prises dans la limite de 10 000 euros par an et par personne hébergée.

Frais de scolarisation

Les parents, qui ont un enfant à charge scolarisé, bénéficient d'une réduction d'impôt. Elle est égale à :

- 61 euros par enfant inscrit dans un collège,

- 153 euros par enfant inscrit dans un lycée,

- 183 euros par enfant inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur.

Prêts étudiants

Les étudiants, âgés au maximum de 25 ans, qui ont souscrit un prêt avant le 31 décembre pour financer leurs études bénéficient d'un crédit d'impôt égal à 25% du montant des intérêts annuels, pris dans la limite de 1 000 euros. Ce dispositif s'applique aux intérêts des cinq premières années.

Installation d'équipements économes en énergie

Si vous avez fait installer certains équipements dans votre résidence principale, matériaux ou appareils "économes en énergie " (ou fonctionnant à l'aide d'une énergie renouvelable), vous bénéficiez d'un crédit d'impôt !

L'ensemble des dépenses est retenu dans la limite d'un plafond par habitation et par foyer fiscal, apprécié sur une période de cinq années consécutives comprise entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2012. Ce plafond est de 8 000 € pour une personne seule (16 000 € pour un couple marié ou pacsé), majoré de 400 € par personne à charge.

Cotisations syndicales

Quand elles n'ont pas été prises en compte au titre des frais réels, les cotisations syndicales payées par les salariés ou les retraités donnent droit à une réduction d'impôt. Celle-ci est égale à 66% du montant des cotisations, prises dans la limite de 1% du revenu brut imposé dans la catégorie des traitements et salaires.

Rente survie et épargne-handicap

Les contrats de rente-survie garantissent le versement, en cas de décès, d'un capital à une personne atteinte d'une invalidité, l'empêchant de subvenir seule à ses besoins.

Quand le contrat est souscrit en faveur d'une personne à charge du contribuable, celle-ci bénéficie d'une réduction d'impôt qui est égale à 25% du montant des versements (dans la limite de 1 525 euros par an et par foyer fiscal + 300 euros par enfant à charge).

C.O



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dailyconso 1055 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine