Magazine High tech

J’ai testé pour vous… Qwiki

Publié le 23 novembre 2010 par Romainbochet

Aujourd'hui, en tant que premier billet dans la série "J'ai testé pour vous ...", voici Qwiki.

Une image valant mille mots, je vous laisse imaginer ce que signifie une vidéo. En l'occurrence, cette vidéo (présentation aux Techcrunch Disrupt, qu'ils ont par ailleurs remportés) est vraiment exceptionnelle, tant au niveau du produit présenté que de la forme.

Qwiki at TechCrunch Disrupt from Qwiki on Vimeo.

Si l'on se base sur ce qui semble être leur pitch elevator, "Information becomes an experience that I can watch" (1:20), on est relativement proche de la réalité : Qwiki transforme une série d'informations, que nous avons l'habitude de consulter en lisant des textes et en regardant des images en vidéo. Cette compilation d'images est narrée par une voix de synthèse, le tout étant généré automatiquement.

Un point fort : les présentations sont interactives ; d'un clic, on passe en pause, et on peut zoomer sur les cartes, voir des images similaires, etc.

Les sources agrégées ne sont pas divulgués clairement, mais au gré de la navigation entre Qwikis (le nom de ces espaces), on retrouve :

  • Wikipedia ;
  • Google ;
  • Youtube ;
  • Fotopedia ;
  • Linked In (d'après la démo) ;
  • ...

Il semble donc que ce service soit plutôt un agrégateur qu'un moteur de recherche.

Le résultat est vraiment surprenant, vous pourrez le voir à 1:46 avec l'exemple de la ville de San Francisco. On constate que l'on peut retrouver tous les éléments sur Google Images et sur Wikipedia, mais cela enlève peu à l'impression de fraîcheur qu'offre ce service.

La fin de leur vidéo, et l'ouverture sur une API qui transformerait Qwiki en plateforme de service semble attrayante, même si je n'ai pas pu trouver d'autres informations sur le sujet (à part une mention en exerguede leur blog). J'aime beaucoup l'exemple du réveil de Doug (4:20).

On peut néanmoins se poser la question de l'usage d'un tel service : c'est certes plus agréable que de lire quelques documentations de Wikipedia ou de Google, mais est ce plus rapide ? Ce qui est sûr, c'est que la découverte d'un domaine (ou d'une personne) peut sans doute être faite de manière ludique par Qwiki (hélas, on déplore donc ici que Qwiki ne s'autodéfinisse pas).

Par exemple :

  • Service Oriented Architecture
  • GSM-R (on remarque que la lecture des chiffres est ... compliquée)

Si cela vous intéresse, et que vous voulez le tester, vous pouvez vous inscrire pour faire partie du prochain lot de testeurs, ou vous pouvez me contacter ou laisser un commentaire. Il semble que les invitations qu'envoient les testeurs actuels soient instantanées.

Note humoristique : Il semble que le choix du nom Qwiki soit discutable ... Même si il est la contraction de "Quick" et de "Wiki", il a également un autre sens en anglais (Quickie).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Romainbochet 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine