Magazine Environnement

Pouvoir de la consommation

Publié le 28 décembre 2010 par Dedu

Maintenant que les fêtes de Noël sont passées, personne ne peut éviter ces publicités qui vantent les mérités de la mise en vente des cadeaux reçus.

Cette démarche, qu'il est possible de rapprocher de rapprocher d'une certaine éloge de la "radinerie", révèle les tendances de notre société :

  • Le cadeau est considéré pour sa valeur pécuniaire et non le symbolisme ou son contenu émotionnel,
  • Le don n'a plus à viser le plaisir de l'autre puisque l'attachement de ce dernier est très occasionnel,
  • Le plaisir de recevoir est remplacé par le plaisir de valoriser, personnellement, le cadeau dans le cadre d'un échange qui sort du cadre familial.

Tous ces éléments montrent que cette fête, d'origine religieuse appropriée par notre société de consommation, évolué encore pour s'adapter à notre société individualiste.

Mais ces dernières évolutions risquent de signer la fin de la symbolique de cette fête. Au détriment du dernier rempart contre la désintégration de notre société : la famille.
Alors quelles pistes explorer pour porter et transmettre les valeurs et les éléments de culture nécessaires à la diffusion et à l'appropriation du développement durable.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedu 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte