Magazine Cinéma

La chronique de Dark hunters de Sherrilyn Kenyon ,Tome 8 : Péchés nocturnes

Par Fangtasia

La chronique de Dark hunters de Sherrilyn Kenyon ,Tome 8 : Péchés nocturnes

Résumé:

Danger St. Richard faiot partie des chasseurs de la nuit depuis la révolution française. Mais c’est bientôt la sédition au sein de leur bande. Ses amis, Marco et Kyros, se révoltent contre Artemis et Archeron, qu’ils accusent de jouer un double jeu. Ils exhortent Danger à les rejoindre pour venir en aide aux Démons qu’ils combattaient jusque-là. C’est alors que paraît Alexion, dont la mission consiste à éliminer les Chasseurs félons. Exterminateur immunisé contre tout sentiment, indifférent à la souffrance d’autrui, Alexion suscite pourtant chez Danger un étrange trouble…


Mon avis :

Pour la première fois, ce n’est pas un homme qui tient le devant de la scène mais une femme. Plus exactement une française du nom de Dangereuse Saint Richard, chasseuse de la nuit de son état. On sent déjà un certain attachement vis à vis d’elle de part ses origines.

Sherrilyn nous décrit une « jeune » femme (oui, je sais que tout est relatif quand on parle de chasseurs) frêle, fine voir fragile en apparence mais comme dit le dicton : il ne faut jamais se fier aux apparences car elles sont souvent trompeuses. Et c’est tout à fait le cas de Danger (ironie du prénom qui a sûrement été voulu par l’auteure) qui sous ses airs de faible femme, cache une véritable âme guerrière.

Et c’est au détour d’une rue que ce livre commence pour elle. Elle ne le sait pas mais un homme l’épie avec beaucoup d’intérêt. Elle le fascine par sa prestance et son agilité. Mais qui est cet homme mystérieux et que lui veut-il ?

Dans ce tome, l’auteure nous montre une autre facette des chasseurs de la nuit en mettant en avant une femme. Cela donne au récit une légèreté et un petit côté fragile que l’on n’avait pas avec la gente masculine qui était plutôt rude et bestiale. On se laisse entraîner sans problème dans cette aventure qui est la continuité des autres tomes. On ne se lasse pas du style de Sherrilyn et on attend avec une certaine impatience le prochain tome qui s’intitulera : L’homme tigre.

Merci aux Editions j'ai lu

écrit par Pearl

Editeur : J’ai lu

 – Collection : Crépuscule 

- Parution : 01 décembre 2010

 –Poche : 313 pages 

– Prix : 6.50 euros

Permalink | Leave a comment  »


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fangtasia 9552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte