Magazine Culture

Incident au Village des Festivaliers : un journaliste de la chaine Africable tabassé par un gendarme

Publié le 28 décembre 2010 par Rokia
 Suite à notre article intitulé "Des prostituées en œuvre au village des festivaliers : quand des gendarmes s’y mêlent", paru hier, on apprend qu'au village des festivaliers de Ngor, les policiers et gendarmes qui étaient postés au portail pour la sécurité ont été remplacés par le Groupement d’Intervation de la Gendarmerie Nationale (GIGN). L'article paru, n'aurait pas plu à certains. Hélas comme un malheur ne vient jamais seul, un incident qui aurait pu être très grave de conséquence s'est produit hier entre les mêmes gendarmes et un journaliste technicien de la chaine du continent Africable. Le gars en question a reçu un violent coup de l'arme de l'élément de sécurité et s'est retrouvé avec des points de suture sur le front. Incident au Village des Festivaliers : un journaliste de la chaine Africable tabassé par un gendarmeLes faits se sont passés hier encore au village des festivaliers de Ngor. Le technicien, preneur de son de la télé Africable (des journalistes qui logent dans le village) était sorti pour acheter du sucre pour le thé selon son confrère qui nous raconte sa mésaventure. A son retour, les gendarmes à la porte ont procédé à une vérification d'identité avant de le laisser passer. Il portait un badge presse avec son nom dessus et une photo qu'il a collé sur le badge. Le gendarme lui aurait demandé pourquoi avoir collé la photo et a eu des doutes sur l'identité de la personne qui se disait appartenir à l'équipe de Africable.Sur ce, il lui demande de lui montrer sa carte nationale d'identité. Le preneur de son de répondre que toutes ses pièces d'identité étaient dans sa chambre à l'intérieur du village et que s'il voulait il pouvait le suivre jusque là bas pour qu'il lui montre. Mais rien à faire, le gendarme avait de sérieux doutes. Il s'en est suivi une vive altercation et tergiversations et bien sur un écart de langage de la part du journaliste de Africable.Et c'est en ce moment qu'un autre élément des forces de l'ordre est intervenu pour asséner un violent coup sur l'arcade du gars. Et tout s'est passé devant les caméras de Africable et des autres chaines présentes sur les lieux. Les maliens, puisque le gars en est un, ont alors voulu appelé leur ambassade pour se plaindre. N'eût été l'intervention du chef des éléments du GIGN présent lors de l'incident pour calmer les esprits, un incident diplomatique regrettable se serait alors produit. Heureusement que les maliens et le responsable de Africable à Dakar qui aurait été joint au téléphone par les forces de l'ordre pour apaiser la tension a été compréhensif.Le preneur de son malien qui a refusé de se faire soigner par les médecins du village a été acheminé à l’hôpital où on lui a donné les premiers soins et fait quelques points de suture. Il a passé la nuit à l'hôtel Ngor Diarama. Espérons que les dégâts s'en limiteront à ça après notre article qui n'a fait pourtant que relater les faits, rien que les faits.
Source: Seneweb:

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rokia 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog