Magazine Poésie

LuneDeTristesse : poème Aussi soit-elle, aussi l'est-elle.

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Les journées s'écoulent comme le temps s'envole.

Les mots sont des pétales ...

que le vent emportent

qui parfois se meurs pour d'autres mots

Qui naissent d'une histoire

Qui portent leurs fruits...

Les coeurs s'enrichissent ou s'appauvrissent

Les rêves apportent le sourire au lèvres

et les réaliser, c'est de les partager.

Parfois la santé fragile mais au beau fixe.

Parfois la santé fragilisée par un mal.

Parfois peu de chaleur, un peu de tendresse

Rien de tel pour la remettre d'aplomb.

Des sourires par milliers,

Des pétales de roses par centaines,

Des amis par dizaine,

Mais une vie pour tout vivre.

Et voici la fin de ce poème ,

Ne serais-ce que pour souhaiter juste assez

Pour vous vivre pleinement cette nouvelle année.

Aussi nouvelle soit -elle, aussi mystérieuse l'est-elle.

Meilleurs voeux à vous tous et toutes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines