Magazine Poésie

FaceBook : poème

Par Illusionperdu @IllusionPerdu
les aventures de Mémé et d'Octavet
le couple de frangin franfine dégénérés
ce soir c'est enfin la soirée à honorer !
car c'est ce soir à minuit que nos deux amis Mémé et Octavet
se souhaiteront la bonne année
ce soir donc, seront programmés,
cotillons, musique musette et langoustines et friandises poisonnières que Mémé
n'aurait pas oublier du frais marché ....
pour l'occcas, les deux frangins se sont bien appréter,
un coup de pento sur l'épi rebelle de l'Octavet
et un nouveau tablier aux fleurs des prés pour Mémé
c'est que faut être claquants et bien fringués
pour faire la java en dansant sur les musiques des yéyés,
juste un peu de musette, du sylvie vartan et d'isabelle aubray
pour danser les slows même entre le frérot et Mémé
pour la soirée , mémé s'est mis sur ses bigoudis non encore défaits un peu de poudre pailleté,
en avant la ptite beauté pour bien démarrer la soirée ....
et c'est bien lustrés, astiqués de tous les côtés qu'ils se préparent à déguster l'apéro amélioré,
petits toasts décongélés accompagnés d'un petit rosé
mais n'est ce pas la sonnette qui vient les déranger,
L'octavert grognant remettant son épi gominé se dirige vers la porte d'entrée
et qui c'est ti pas qu'il y a sur le palier ...
son vieux pote édenté, son ami de toujours le vieux dédé ...
mais visiblement, force est de constater que le comparse a déjà bien entamé la soirée,
un ou même plusieurs verres dans le nez, le voilà entrain de tituber dans la salle à manger,
et sur un air de la compagnie créole le voilà entrain de danser ....
mais le gueux vraiment éméché tenta par une cabriole de se rattraper, d'une gamelle certaine et bien risquée, se rattrapant à la nappe cirée de mémé,
ornée d'une chasse à cour au mois de mai,
vla que l'abruti renverse toute la tablée si bien préparée,
adieu les langoustines déambulant sur le lino lustré,
qui tombent dans la gueule du minou de mémé,
à cet effet la vieille se mit de rage à assommer la bestiole à grands coups de balai avant d'éclater en nerfs et se mettre à chialer ...
exaspéré , l'Octavet décida de se venger en vidant la bouteille de rosé mais quelle ne fut pas sa surprise de remarquer que son pote Dédé l'avait tout picolé ....
alors c'est énervés et endiablés qu'ils se contentèrent de danser sur la compagnie créole eh oué, et finirent tous les trois complètement burinés ....
moralité : point n'est utile chez les frangin frangine dégénérés de préparer si bonne tablée , puisqu'un con sera toujours là pour gâcher la soirée ....
mais même ivres morts et débridés , ils viennent toutefois vous souhaiter une :
JOYEUSE ANNEE !!!!
Bonne année 2011 et que tous vos voeux soient exaucés

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines