Magazine Bons plans

Salon Energaïa : les énergies renouvelables exposent leur gisement régional

Publié le 07 décembre 2010 par Laurian888

Salon Energaïa : les énergies renouvelables exposent leur gisement régionalDu 8 au 11 décembre c‘est la quatrième édition du salon Energaïa , au parc des expositions de Montpellier. 40 000 visiteurs professionnels, architectes, industriels, artisans, maîtres d’œuvre, scientifiques, investisseurs et responsables de collectivités, ainsi que près de 10 000 particuliers, sont attendus à cette édition d’Energaïa à Montpellier(parc des expositions), devenu le quatrième plus grand salon mondial, après ceux de Los Angeles, de Munich et de Vérone, sur le thème des énergies renouvelables et du développement durable.

Cœur battant de cette manifestation, vice-président du conseil régional, Yves Pietrasanta y voit un sommet conquis de haute lutte : « Il y a cinq ans à peine, sur ce sujet, les gens rigolaient, regard en coin. Député européen, j’avais fait inscrire les premiers crédits, avec un euro aux énergies renouvelables, pour un euro au nucléaire. Depuis, le Grenelle a marqué une prise de conscience. Et le salon Energaïa a pris un essor faramineux, avec quatre pavillons internationaux. Le parc des expositions est plein. L’année prochaine, il faudra agrandir la capacité d’accueil(monter des tentes en annexe).

D’ici 2015, 10 000 emplois pourront être créés ne serait ce que dans le secteur du bâtiment, grâce aux travaux pour maîtriser l’énergie, selon l’observatoire régional de l’emploi et de la formation (Oref) ; 1 200 autres créations nettes seront générées par les diverses énergies renouvelables. C’est dire l’enjeu d’un tel salon pour l’économie locale, à travers les chantiers concernant notamment l’isolation des bâtiments, l’utilisation du bois de construction et du bois énergie (bûches, pellets, granulés, plaquettes, briquettes), les équipements de solaire thermique et de photovoltaïque, sans oublier la géothermie, la biomasse, les biocarburants et d’autres types d’énergies renouvelables.

En Languedoc-Roussillon, ces secteurs procurent près de 70 000 emplois dans 10 500 entreprises. « L’emploi est notre cheval de bataille, il passe par la formation dans ces filières, dont ont bénéficié 5 368 personnes durant l’année scolaire 2008-2009, sur des périodes d’au moins trois mois. De plus, il s’agit d’emplois non délocalisables », souligne Christian Bourquin, président du conseil régional.

Quant à l’aide directe aux particuliers s’équipant en photovoltaïque et chauffe-eau solaire, la Région a donné l’impulsion depuis 2006, avec plus de 5 000 ménages bénéficiaires, sous conditions de ressources. Depuis juillet dernier, cette aide est supprimée, mais le marché reste très attractif, grâce à la baisse de 20 % du prix des panneaux en 2010, et au crédit d’impôt, même si le gouvernement va le ramener de 50 % à 25 % en janvier prochain. De plus, les particuliers peuvent désormais recevoir des conseils gratuits prédiagnostics sur les logements, financés par la Région (240 000 € par an), auprès d’ingénieurs basés sur les onze antennes du réseau Info Energie.

Le Languedoc-Roussillon s’affichera aussi comme la région leader pour la construction de bâtiments “basse consommation d’énergie”. Depuis trois ans, plus de 9 000 logements sociaux ont été équipés de panneaux solaires pour chauffer l’eau chaude sanitaire. « Ces locataires ne voient pas la facture ; sur un an, ils économisent ainsi l’équivalent d’un demi-Smic ! », relève Christian Bourquin.

De même, plus de 80 lycées seront équipés de panneaux photovoltaïques d’ici 2012. Certains se dotent de chaufferies bois, comme les lycées Jacques-Prévert à Saint-Christol-lès-Alès, et Pierre-Coubertin à Font-Romeu. Gisement régional, le bois sera aussi mis en vitrine dans ce salon, avec les innovations et compétences qui en font un matériau moderne.

L’exploitation du bois en Languedoc-Roussillon

Dans la région, de l’exploitation forestière à sa transformation, le bois emploie plus de 12 000 personnes dans 4 300 établissements. Au salon Energaïa, dans le hall numéro 7 consacré à l’éco-construction, 600 m2 sont réservés à un “Village bois”, où une vingtaine de PME présenteront leur savoir-faire et les qualités souvent méconnues du matériau, en faisant découvrir des systèmes de construction et de chauffage.

Dans cette région, les bois et les forêts couvrent un million d’hectares, soit 37 % du territoire, contre 28 % en France, mais les volumes récoltés n’atteignent pas 3 % de la production nationale. Comment profiter au plus de cette ressource ? La Région a décidé de placer sous sa marque ombrelle Sud de France, la filière bois, pour lui donner une identité forte sur les marchés, aux côtés des vins et produits du terroir. Cet acte de reconnaissance sera officialisé à Energaïa.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurian888 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte