Magazine High tech

[Critique Ciné] Gnoméo et Juliette

Publié le 07 janvier 2011 par Hyuuji

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les films d’animation ont la cote ces derniers temps. Il n’y a qu’à voir les succès de Raiponce ou de Megamind pour s’en convaincre. Il y en a cependant qui passent un petit peu plus inaperçu mais qui méritent quand même que l’on en parle. C’est le cas de Gnoméo et Juliette, adaptation très libre et enfantine du grand classique de Shakespeare que j’ai eu la chance de voir cette semaine. Je vais donc vous faire part de mes impressions sur ce voyage au pays des nains de jardin.

[Critique Ciné] Gnoméo et Juliette

Synopsis : Juliette est belle comme le jour et comme tous les Capulet… porte un bonnet rouge. Gnoméo est brave et comme tous les nains de la famille Montague… porte un bonnet bleu. Juliette et Gnoméo vont-ils pouvoir vivre leur amour au grand jour sous leur flamant rose en plastique préféré ? Voici la plus grande histoire d’amour jamais contée… avec des nains de jardin !

Etant donné que ce film est une adaptation du très célèbre Roméo et Juliette, le scénario n’offre pas beaucoup de surprises. Sauf, bien évidemment, la fin qui est radicalement différente de l’œuvre originale (le publique ciblé étant jeune, c’est plutôt logique). Le déroulement a également été entièrement modifié afin de transposée l’histoire dans le monde impitoyable des nains de jardin et je dois dire que c’est assez bien réussi. Les nains utilisent des expressions bien à eux et ils sont obsédés par les tondeuses à gazon. Du coup, l’univers est assez accrocheur et on prend plaisir à voir tout ce petit monde évoluer… Du moins au début car finalement, on reste un peu sur notre faim. Le film ne fait que 78 minutes donc tout va très vite, peut-être même un petit peu trop et du coup, les personnages ne sont pas du tout attachants. Même les seuls moments où il y a des explications un peu plus calmes sur les origines de certains protagoniste, on a l’impression que ça a été fait à la va vite. Bref, il y a de bonnes idées et c’est un peu dommage que le film donne la sensation d’avoir été bâclé. Bon après, il y a quand même pas mal de chance que les enfants y trouvent le compte car les personnages tout mignons sont très nombreux. Mais on est très loin du niveau de Raiponce par exemple.

[Critique Ciné] Gnoméo et Juliette

Au niveau de la réalisation, j’avoue que j’ai été assez surpris par la bonne qualité. Les textures sont vraiment jolies et les couleurs rendent très bien. De plus, la plupart des nains on des traces d’usure ou des éraflures qui font penser qu’ils sont réellement en terre-cuite. De même, lorsqu’ils marchent ou qu’ils s’entrechoquent, le bruit qui est produit rappelle cette même matière. Tout ça donne l’impression qu’il y a eu un réel travail sur le réalisme, ce qui est vraiment sympa. Les doubleurs sont, quant à eux, assez performants et la tripoté d’acteurs anglais (James Mcavoy, Emily Blunt, Jason Statham) incarne à merveille leurs personnages. La bande originale est également très réussie pour peu que l’on ne déteste pas Elton John car chaque petit morceau de thème est tiré d’une des chansons de l’artiste. Il y a même une petite scène dans laquelle Paris se retrouve avec les fameuses lunettes en forme d’étoile. En même temps, tout cela n’est pas vraiment étonnant puisque Sir John est l’un des producteurs du film.

[Critique Ciné] Gnoméo et Juliette

Gnoméo et Juliette n’est donc pas un film dénué d’intérêt. Il est mignon, techniquement sympa et possède une excellente BO. Néanmoins, j’ai trouvé que le scénario était un peu laborieux et qu’il donnait l’impression d’avoir été écris un peu à la va-vite. Par contre, si vous avez de jeunes enfants et que vous souhaitez leur faire découvrir une histoire d’amour toute mignonne, je vous le conseille fortement. Et puis ça leur permettrait d’en apprendre un peu plus sur Shakespeare sans trop les déprimer.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hyuuji 1209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte