Magazine

Oh Tabanouche, tabanouche, tabanouche-nou-nouche!

Publié le 18 décembre 2007 par Monsieur L'Adulte

Oh Tabanouche, tabanouche, tabanouche-nou-nouche!

Avec l’hécatombe blanchissant Québec, jumelé au besoin de vacances qui se fait de plus en plus sentir au même titre qu'une parfaite sensation de froid et d’absence de soleil, je n’avais d’autres choix que de vous révéler mon humour douteux. Je sais, de m'offrir ainsi en pâture à votre jugement ne m'aidera pas à conserver le respect virtuel dont je fus gratifié lorsque j'étais pertinent. Mais bon, quoi de mieux un lundi matin de boulot, avec les chaussettes encore trempées, un carré de sucre à la crème sur le coin du bureau, les cheveux en batailles et l'odeur de tourtière pleins la tête que d'entonner en choeur avec Hermann cet hymne à la poésie régionale.

On m'a suggéré de trouver l'esprit de Noël qui me faisait cruellement défaut dans les yeux d'un enfant... Mais puisque mon entourage immédiat en est désespéremment dépourvu, je me suis volontairement infantilisé pour le reste de la journée.

Oh Tabanouche, tabanouche, tabanouche-nou-nouche!
Oh Tabanouche, tabanouche, tabanouche-nou-nouche!


Désolé, je reviendrai bientôt avec davantage de pertinence.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :