Magazine

L’absence, ou lorsque ce qui nous abandonne nous rend à nous-même.

Publié le 14 décembre 2007 par Monsieur L'Adulte
qu’attendre c'était déjà vivre une rupture n’avait pas tort...


J'ai eu beau le chercher partout je ne le trouve pas. Que dalle. J'ai d'abord cru qu'il se cachait au centre d'achat, comme tout le monde. Je n’oubliais pas que Noël arrive toujours quandles magasins sont bondés. L'idée me semblait relever d'une logique capitaliste difficilement contournable alors bon, j'ai tenté le coup et me suis avancé en territoire hostile. Mais à part une musique en canne larguée telle des ogives nucléaires contre mes oreilles, une arrogante foule de consommateurs compulsifs ayant confondu l'amour avec le matériel, le plaisir d'offrir versus le devoir moral de le faire, mise à part la commercialisation à outrance du temps des fêtes et un vieux bonhomme habillé en rouge abusant jovialement de la crédulité et de l'espoir des enfants, aucune trace de lui. Niet nada, calvaire du saint sacrifice, alors que bientôt je n’aurai d’autre choix que de faire face à son absence tandis que j’aurai cruellement besoin de lui. Où pouvait t'il donc se terrer, pourquoi m’ignorer de la sorte?

J'ai tenté le tout pour le tout, plaçant une rangée de cannes de Noël près de la porte pour ainsi créer l'anticipation de la fête, me rasant dans les cheveux le refrain de Jingle bell et en louant ‘’Le sapin a des boules’’ 8 soirs de suite. J’ai préparé mes cassettes pour enregistrer les cinés cadeaux, j’ai cuisiné des beignets et des pâtés tout en me confectionnant des bobettes en guirlande de Noël avant de me lancer dans les rues à sa recherche. La suite vous la connaissez. Toujours son absence, comme une ride du souvenir. «On n'est vraiment guéri d'une femme que lorsqu'on n'est même plus curieux de savoir avec qui elle vous oublie.» écrivit le poète Paul Bourget... En est-il de même pour l’esprit des fêtes? ...


L’absence, ou lorsque ce qui nous abandonne nous rend à nous-même.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • J'ai décidé que...

    Je ne vous parlerais pas de tout ce que l'on peut lire sur la majorité des blogs... La grève des transports... Le salaire du président de la république... La... Lire la suite

    Par  Elisabeth Robert
    HUMOUR, LIVRES, A CLASSER
  • j'ai un succès fou

    j'ai succès

    Nous avons toutes et tous reçu des mails enflammés venant de pays chauds chauds, expédiés au petit bonheur la chance par des inconnus amoureux, aux prénoms qui... Lire la suite

    Par  Cathy Eglon
    A CLASSER
  • Pourquoi j'ai lâché Facebook

    Pourquoi j'ai lâché Facebook

    Levé à cinq heures, avec une idée en tête, profiter que je n'ai pas de connexion internet dans le train pour écrire sans interférence. Ce qui, vu mon manque de... Lire la suite

    Par  Didier T.
    A CLASSER
  • Moi, j'ai 8 mois !

    Moi, j'ai mois

    Je fais toujours le jeyser en mangeant : maman met un Kway au moment du repas.Je n'ai que deux malheureuses dents mais les autres sont prêtes. (n'empêche qu'ave... Lire la suite

    Par  Olivia Toja
    A CLASSER
  • Moi, j'ai 9 mois !

    Maman a eu un mal fou pour me prendre en photo. Je ne suis plus une petite fille, je suis un VER DE TERRE. (là, je ne suis pas trop souriante, mais toutes les... Lire la suite

    Par  Olivia Toja
    A CLASSER
  • Moi, j'ai 11 mois !

    Ohhh lala, je suis une grande fille ! Une vraie chipie qui touche tout, qui goûte tout, qui veut tout voir, tout tester...Je suis en pleine forme. Je... Lire la suite

    Par  Olivia Toja
    A CLASSER
  • J'ai mon Wofty! Youpi!

    Ça y est le voile est levé sur la campagne marketing online de Freedent White! Au final, qu'est ce c'était la surprise? Vous pouvez dès maintenant adopter un... Lire la suite

    Par  Méven Cadare
    A CLASSER

Dossier Paperblog