Magazine

Conseils à suivre avant de demander une promotion

Publié le 29 décembre 2010 par Embauchemaroc

Dans votre job, depuis trois ans, vous commencez à avoir des fourmis dans les jambes. Normal, c’est peut être le moment de prendre du galon. Nos 7 conseils pour obtenir une promotion.

Etre sûr de soi : pas question de demander une promotion sans avoir au préalable estimé ses compétences actuelles et mesuré celles qu’il vous reste à acquérir pour tenir le poste visé. Ensuite, assurez-vous que vous vous sentez capable d’assumer ces nouvelles tâches. C’est en étant convaincu du bien fondé de votre démarche, que vous convaincrez votre entourage.

Se la jouer monsieur (ou madame) Loyal : « les dirigeants recherchent des collaborateurs loyaux, des gens qui ne leur tireront pas des couteaux dans le dos. Des collaborateurs qui, une fois une décision prise, s’aligneront sans rechigner. Ce sont ceux-là qui aujourd’hui sont promus dans les entreprises », constate Christophe Emptaz, manager de l’unité RH & management à la Cegos (www.cegos.fr).

Se faire repérer : sans jouer au vantard à tous les étages, n’hésitez pas à parler et à partager vos réalisations et autres bonnes pratiques. Par exemple, en animant des conférences internes, en servant de « cas d’école » pour les formations maison…
Ou encore en vous portant volontaire sur des projets un peu compliqués voire à jouer au pompier de secours sur un projet qui dépasse vos attributions habituelles. L’objectif est que votre nom et surtout vos compétences soit connues et reconnues par un maximum de gens et notamment par les personnes décisionnaires.

En parler à la bonne personne : attention à ne pas court-circuiter, à ne pas vexer les décisionnaires. Il faut donc informer votre N+1 de votre souhait d’évolution. « Si vous sentez qu’il est réticent et qu’il ne fera pas passer le message, avertissez-le que vous avez pris rendez-vous avec la DRH pour évoquer le sujet », détaille Christophe Emptaz.


Une question de timing
: l’entretien annuel d’évaluation est THE moment approprié pour faire part de vos desiderata. Mais cela ne doit pas être le seul. Pourquoi ne pas profiter de la fin (réussie) d’un gros projet, de la conclusion d’une grosse vente pour évoquer le sujet avec votre manager. Il sera à votre écoute et vous serez à votre avantage.


La preuve par les résultats
: pour obtenir une promotion, il ne suffit pas de la demander, encore faut-il la mériter. Pour cela, appuyez-vous sur des éléments concrets : des objectifs atteints voire dépassés, des délais tenus… Servez-vous aussi de mails de félicitations de clients et de fournisseurs.

Et puis bien sûr, parlez d’avenir. Démontrez vos motivations pour le poste visé : vos compétences, votre valeur ajoutée, votre flexibilité, votre disponibilité et votre savoir être. Attention, montrez-vous sous votre meilleur jour mais jamais au détriment d’un autre collègue.

Mener une enquête salariale : une promotion est souvent assortie d’un ajustement de la rémunération. Afin de viser juste, renseignez-vous sur les « barèmes » pratiqués en interne mais aussi en externe pour le poste visé. La négociation salariale n’en sera que plus constructive.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Embauchemaroc 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte