Magazine

Plein les bras

Publié le 11 janvier 2011 par Badiejf
Plein les bras
Les activités relatives aux commémorations du 12 janvier débutaient aujourd’hui. Le grand stade de foot de PAP recevait deux équipes de joueurs ‘handicapés’ comme on dit ici. Des joueurs amputés la plupart avant bagay la, et quelques-uns depuis... Difficile de bien décrire l’énergie de ces joueurs autrement qu’en faisant référence au pays : Des membres en moins mais un entêtement à gagner. Il y avait presque autant de journalistes que de joueurs sur le tapis synthétique. L’équipe nationale d’Haïti vient de participer pour la première fois au mondial. Trois défaites en trois parties disputées mais une grande fierté de pouvoir représenter un pays ‘mutilé’ en cette année 2010. Au plan de la symbolique, ça ne fait pas manchot... Cette réalité des personnes estropiées était bien évidement présente en Ayiti (il faut les voir s’accrocher au tap-tap!!!), mais elle a pris davantage d’ampleur depuis le tremblement de terre. Il faut se rappeler que plusieurs personnes personnes se sont inquiétées du nombre d’amputations opérées dans les jours qui ont suivi bagay la, on estimait que les équipes d’urgences optaient pour l’amputation un peu trop facilement. Favoriser l’intégration sociale et professionnelle de ses personnes correspond donc à un défi supplémentaire pour une société qui en a déjà plein les bras.
Plein les bras

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte