Magazine

Le roi richard/king richard

Publié le 11 janvier 2011 par Ziril


[READ IN ENGLISH] Je vais vous dire pourquoi je suis un homme comblé. Il y a des années de ça, j’avais lu tous les livres de Richard Brautigan en français et n’était pas le seul à penser que ce type-là était l’écrivain américain le plus important du siècle passé (déjà) et puis, c’était avec Tom Mc Guane le meilleur copain de Jim Harrison, qu’ils pêchaient ensemble régulièrement, ce qui me suffisait amplement.

LE ROI RICHARD/KING RICHARD

Pour mon petit Noël, ma fabuleuse femme vient de m’offrir la collection complète des oeuvres du grand Richard, en anglais. J’adorerais pouvoir dire que j’ai appris l’anglais uniquement pour avoir le bonheur de lire ces textes dans leur langue d’origine. Ça ferait un mensonge épatant. J’en suis à mon quatrième livre : « Tokyo Montana express » , du jus de vie à l’état pur. Personne d’autre que lui ne peut vous raconter des petits histoires apparemment banales en vous donnant l’impression d’être un explorateur mettant les pieds dans un territoire d’une telle viergitude ( Love that one !) Quel vertige et quelle innocence du regard. : » C’est si bon de se réveiller le matin et de ne pas avoir à dire à quelqu’un qu’on l’aime quand on ne l’aime plus « . ( Si vous ne trouvez pas cette phrase magnifique, c’est que vous n’ êtes qu’un vieux bloc de béton poreux et je ne vous adresserais jamais plus la parole ! )

La dernière de couverture de ce merveilleux livre vous donne tout de suite le ton. La légende, sous la photo, dit à peu près ceci : « Richard Brautigan et Shiina Tokado se prélasse dans un petit bateau près des côtes du Japon. C’était un après-midi très chaud et ils étaient fatigués de pêcher. »

LE ROI RICHARD/KING RICHARD

I am a completely euphoric man and I am going to tell you why. It’s because, quite few years ago, I read all the books by Richard Brautigan (in french) and thought  (and I wasn’t the only one to think it) that this guy is one of the most important american writers of the past century. What’s more he fished regularly with Tom McGuane (the best friend of Jim Harrison) and that was enough for me.

LE ROI RICHARD/KING RICHARD

For Christmas last year my fabulous wife gifted me with a collection of the complete works of the great Richard… in english. I would love to say that I learned English only for the pleasure of reading these texts in their original tongue, but that would be an enormous lie. I’m up to the fourth book: « Tokyo Montana Express » which is the juice of life in it’s purest form. There is no one who can tell a little story, seemingly banal, and give you the impression that you are an explorer setting foot in completely virginal territory. Disequilibrium and innocence of vision, WOW!  For instance he says: « It’s so nice to wake up in the morning and not have to tell someone you love them when you don’t love them anymore ». (If you don’t find this phrase magnificent, you must be a big block of porous cement and I don’t ever want to talk to you again!)

The back cover of this marvelous book instantly gives the tone of the book. The legend under the photo reads: « Richard Brautigan and Shiina Takako lolling in a small boat off the coast of Japan. It was a hot afternoon and they were tired of fishing. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ziril 16870 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte