Magazine Société

La Therapie avec le Cheval

Publié le 11 janvier 2011 par Murieluk
Posté par "Muriel"
> Classe dans la Rubrique : Les Soins
> VOS PETITS MOTS/VOTRE SOUTIEN [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

11 janvier 2011

La Therapie avec le Cheval

Elle englobe le travail mené avec le cheval dans sa globalité. Ce travail vise le bien-être (plaisir) et une progression ou une stabilisation sur les plans :Physiques et moteurs -  Relationnels et affectifs - Psychiques (image de soi, confiance)

Le support à cet espace est une équitation qui prend en compte les potentiels et les difficultés (handicaps) du cavalier (patient).

Cette rééducation par l’équitation est motrice, affective et cérébrale.

Le cavalier est ACTIF. Il pose des actes et exerce une influence sur le cheval (à terre ou en selle). Il demande, se fait entendre et peut donc prendre mieux conscience de son MOI.

******

hyppotherapy

L’Hippothérapie

Il s’agit d’une technique utilisant le pas du cheval comme outil. Le cavalier n’a pas d’actions sur le cheval. Il ne lui demande rien. Il « subit » les mouvements provoqués par le déplacement de l’animal.

Il s’agit d’une rééducation d’ordre essentiellement physique.

******

Quels sont les Benefices de la therapie avec le cheval ou appelee aussi reeducation par l equitation?

Sur le plan physique:

- Travail tonique global. Au pas: Fonctionnement de 300 muscles.

- Travail de synchronisation/coordination

- Ajustement tonique pour maintenir l'équilibre.

- Informations proprioceptives et extéroceptives.

- Association des membres supérieurs et inférieurs.Prise de conscience corporelle

**********

Sur le plan psychique:

- Le contact corporel réveil les sensations (l'affect). Prise de conscience de son existence.

- Le mouvement permet au cavalier de prendre conscience de son schéma corporel.

- La suprématie du cavalier sur le piéton (revalorisation psychologique).

- Naissance de l'identification. Nécessité absolue pour le cavalier de tenir compte de " l'autre ".

- Sécurisation de par le rythme (pas).

- Processus d'apprentissages long est bénéfique pour des personnes à troubles caractériels (tout ,tout de suite).

 **********

Sur le plan relationnel:

- Authenticité de la relation (cavalier-cheval). L'animal ne peut tricher, il n'a pas de MOI artificiel (importance pour des personnes issues de familles peu stables). Soit: Il est en état de tension (besoin) = insécurité. Il est en état de repos = sécurité.

- Relation sans jugement, il est acceptant, n'a pas d'attentes.

- Sanction ou réponse immédiate.

- Objet intermédiaire dans la relation à " l'autre ". Ceci permet toujours au thérapeute d'être le " bon objet ".

- Symbolisme de force (image sécurisante ou le contraire).

- Sans oublier l'aspect mythique et fantasmatique

film_horse_riding

E N   C O N C L U S I O N

cETTE METHODE PERMET DE REDRESSER CERTAINES DIFFICULTES. VOIR LISTE CI-APRES :

    - Tonus musculaire.
    - Conscience spatiale du corps.
    - Travail symétrique du corps.
    - Equilibre.
    - Force physique.
    - Dextérité.
    - Coordination.
    - Préhension droite et gauche.
    - Orientation spatiale (aveugles).
    - Revalorisation personnelle.
    - Confiance en soi.
    - Développement de l’autonomisation.
    - Augmentation des capacités d’attention continue.
    - Apprentissage des taches de routines (soins aux chevaux par exemple).
    - Meilleure verbalisation du vécu.
    - Contrôle des émotions.
    - Contrôle de la peur meilleure capacités respiratoires.
    - Elocutions dès lors plus facile.
    - Enseignement de la coopération.
    - ‘traitement’ des déficiences d’intégrations sensorielles.
    - Transfert des connaissances et de vécu.

**********

Pour nous il va sans dire que ce fut une experience tres riche pour petit homme.

Tout d abord appeure par la bete, tres vite aprivoise (le petit homme hein, pas l animal^^), c etait le seul du groupe qui au bout de quelques minutes sifflait a tue tete sur le dos de l animal.

A noter, petit homme a monte un cheval et non un poney : les poneys etant jeunes risquaient a se deconcentrer rapidement et alors provoquer certaines situations brutales, chose differente avec le cheval. De plus la bete etant plus forte, plus haute, ceci sur le plan psychique provoquerait un effet de securite pour l enfant en besoins particuliers. Je dois dire que je ne suis pas convaincue de l argument 'hauteur' et securite >>les enfants DW souffrent de soucis vestibulaire et proprioceptifs donc ont tendance a plus avoir peur des hauteurs tout comme avoir la tete basculee a l envers, en arriere (en passant^^).

Dommages que le coup des seances soient consequents, enfin non pas la seance elle-meme mais pour bien faire il faudrait minimum 4 seances par mois, et la le porte monnaie a du mal a suivre, entre ca et les autres activites...mais je recommande tres fortement cette therapie. {Petit homme en est ressorti charme, souriant, avec de bons souvenirs et impatient de recommencer...}

source - http://www.handicheval.ch


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Murieluk 105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine