Magazine Conso

Premières Impressions : Dragon Crisis

Par Leonia

Premières Impressions : Dragon Crisis

Voici mes impressions sur le premier épisode d'une série que j'attendais avec impatience : Dragon Crisis.

Dragon Crisis est une série de light novel de Kizaki Kaya illustrée par Akata Itsuki. Elle parait depuis Mai 2010 aux éditions Shueisha (11 tomes à ce jour). Ici nous retrouvons l'adaptation des studios Deen dirigé par Hideki Tachibana (Azumanga Daioh, Kamichu, Umi Monogatari..). Douze épisodes prévus (information à confirmer).

Premières Impressions : Dragon Crisis

L'OPENING

"Immoralist" – Yui Horie

Yui Horie est une chanteuse et doubleuse particulièrement populaire au Japon. Elle effet, elle a fait de nombreux doublages parmi lesquels on peut citer Love Hina (Naru), Fruits Basket (Toru), Kanon (Ayu), School Rumble (Eri), Zero no Tsukaima (Siesta), D.Gray-man (Mei), Shining Tears x Wind (Kureha), Vampire Knight (Yuki), Tower of Druaga (Fatina), Toradora (Minori) et bien d'autres encore.

Cliquer ici pour voir la vidéo.

L'opening nous présente les différents personnages que l'on retrouvera dans la série, mais ensuite il s'oriente vers l'aspect "combat" de l'histoire (notamment avec le lien entre Ryuji et Eriko). La musique est plutôt entrainante et oscille parfois avec quelque chose de plus doux et moins rythmée (piano). Sympathique mais que je ne retiendrai pas forcement.

L'HISTOIRE

Quand Eriko fait interruption dans la vie calme de Ryuiji, cela va avoir plus de conséquence qu'il le pensait. En effet, en la suivant dans sa quête de Lost Precious, il fait la rencontre de Rose, un dragon. Dès lors, de nombreuses personnes vont en avoir après eux mais Ryuji compte bien veiller sur sa protéger !

LES PERSONNAGES

Ruyji Kisaagi : De caractère calme et posé, c'est un peu l'inverse de sa cousine. Il se retrouve malgré lui entrainé dans une histoire de trafiquant de Lost Precious.

Rose : C'est le nom que lui a donné Ryuji étant donné que c'est le seul à avoir de l'importance à ses yeux. C'est un dragon, ce qui fait d'elle un être particulièrement recherché.

Eriko Nanao : Cousine de second degré de Ryuji, elle est à l'origine de l'organisation "Seven Tails". A son retour des Etats Unis, elle fait de son cousin son assistant personnel afin qu'il l'aide à chercher les Lost Precious.

Misaki Eto : C'est une camarade de classe de Ryuji qu'elle aime secrètement. Malheureusement elle est beaucoup trop timide pour l'aborder.

Je souhaitais regarder cette série pour Rose que je trouve graphiquement adorable et qui correspond au niveau du caractère au style de personnages que j'adore. Et je l'avoue, je continuerai à suivre cette série pour elle (en espérant une histoire d'amûûûr avec Ryuji).  Eriko est aussi un personnage assez loufoque car elle est du genre inconsciente quand il s'agit des Lost Precious.

Premières Impressions : Dragon Crisis
Premières Impressions : Dragon Crisis
Premières Impressions : Dragon Crisis

L'ANIMATION/CHARA DESIGN

On connait Masashi Ishihama pour sa participation à différentes séries. On peut ainsi citer Bincho-tan, Code Geass Lelouch of the Rebellion R2, Gurren Lagann, Welcome to the NHK. Dans ce premier épisode on assiste à une poursuite de voiture et des sorts magiques (ou quelque chose du genre) et l'animation a bien été maitrisée pour ces scènes là. Maintenant à voir ce que ça donnera ensuite, mais globalement c'est pas mauvais, d'autant que ça conserve certains aspects du chara-designer original (les couleurs flashy pour Rose).

L'ENDING

"Mirai Bowl" – Momoiro Clover

Momoiro Clover est un groupe de six idoles japonaises lancé en Mai 2008. "Mirai Bowl" est leur deuxième ending, puisque le groupe est aussi à l'origine de l'ending de Yosuga no Sora "Pinky Jones".

Cliquer ici pour voir la vidéo.

Je n'avais déjà pas particulièrement accroché à "Pinky Jones", mais c'est encore pire avec "Mirai Bowl". Ici on reprend le thème du théâtre, du spectacle avec Eriko comme présentatrice. Derrière elle défilent des photos des différents personnages de l'histoire, alors que trois mâles dansent en rythme. A la musique on assiste à une danse de tous les personnages (toujours en SD) comme pour clore la prestation.. Au mois la musique colle au visuel, mais rien de transcendant.

CONCLUSION

J'attendais avec grande impatience la sortie de ce premier épisode, car la série semblait correspondre en tout point à ce que j'aime. En effet, graphiquement j'aime beaucoup, les couleurs sont vraiment belles (les yeux de Rose) et c'est mignon à souhait. Au niveau des personnages, forcément j'ai eu un petit coup de coeur pour Rose qui me rappelle pas mal Taiga (surement à cause de la doubleuse et parce qu'elle répète sans arrête Ryuji). L'histoire peut se révéler intéressante si elle est menée jusqu'au bout et j'attends d'avoir de nouvelles informations sur les protagonistes : Comment Rose a t-elle connu Ryuji ? Est-ce par le biais du rêve ou il y a t-il une autre explication ? Pourquoi Ryuji semble craindre les Lost Precious Maudit ? Que s'est t-il passé il y a trois ans ? Bref ! J'ai bien aimé ce premier épisode, et j'ai hâte de suivre la suite des aventures !

Premières Impressions : Dragon Crisis
Premières Impressions : Dragon Crisis
Premières Impressions : Dragon Crisis


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leonia 1981 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte