Magazine Autres sports

Bilan de la saison 2010/2011.

Publié le 11 janvier 2011 par Wildy
Avec l'élimination de la Nouvelle-Orléans au 1er tour des Playoff's, je vous propose aujourd'hui de revenir sur les performances de la franchise au cours de la saison 2010/2011, ainsi que sur les principales faiblesses observées à cette occasion.
------ Malgré une fiche positive de 11 victoires pour 5 défaites, Drew Brees (QB) et les siens n'enregistrent que 3 victoires face à des franchises au rendement positif ; Atlanta Falcons (13-3), Pittsburgh Steelers (12-4) et Tampa Bay Buccaneers (10-6). A contrario, ils se sont inclinés à 2 reprises face à des franchises au rendement négatif ; Arizona Cardinals (5-11et Cleveland Browns (5-11), sans oublier les difficultés enregistrés face aux Bengals de Cincinnati (4-12), Cow-Boys de Dallas (6-10et 49ers de San Francisco (6-10)A la conclusion de la saison 2010/2011, la Nouvelle-Orléans a confirmé les analyses publiées au cours de la dernière saison-morte, et il lui faut à présent corriger le tir dans l'espoir d'arracher le titre la saison prochaine.------Fidèle à sa réputation, Greg Williams s'est reposé sur une défense agressive en multipliant les situations de Blitz's, laissant à ses DB's le soin d'assurer en Single-Coverage. Le Front-7 de Jonathan Vilma (LB) ne s'est malheureusement pas illustré par l'efficacité de son Pass-Rush au cours de la saison, et il semble de plus en plus évident que la solution réside en l'émergence (ou au recrutement) d'un Speed Rusher.------De nouveau, la Nouvelle-Orléans a connu une saison difficile par l'intermédiaire de son équipe spéciale, se hissant difficilement en milieu de tableau en ce qui concerne le nombre de Yards glânés en situation de Kick Return, et demeurant au sein des pires franchises en terme de Yards cumulés sur Punt Return. Qu'il s'agisse de Courtney Roby (WR), Lance Moore (WR) ou Reggie Bush (RB), le danger est inexistant ; le 1er manque clairement de vitesse et d'impact, tandis que le 2nd enregistre davantage de Fair-Catch que de Kick Return et que le 3ème se plaît à produire une poignée de Fumbles. Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, le rendement de l'escouade chargée de la couverture sur Kickoff et Punt apparaît plus alarmante encore.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wildy 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines