Magazine Société

Valérie Pécresse veut améliorer la qualité de la formation en licence

Publié le 11 janvier 2011 par Mcetv

http://static.mcetv.fr/img/2011/01/portraitv1-468x264.jpg

 

Dans un entretien donné au Monde, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche présente ses travaux pour 2012. En priorité : la qualité de la formation en licence

 

« 400 heures de cours minimum » pour les étudiants

« Il faut que la qualité de l’offre soit plus homogène. Sait-on qu’aujourd’hui que les horaires offerts en licence s’échelonnent de 250 à 500 heures d’une université à l’autre ? Pourquoi ne pas décider d’offrir partout un minimum de 400 heures de cours par an en licence ? », affirme-t-elle dans l’interview. Elle souhaite que chaque licence propose au minimum 400 heures de cours. Elle expose également ses autres objectifs pour l’année 2012 : « Je me fixe trois objectifs avant 2012. Améliorer la qualité de la formation – principalement celle de la licence –, privilégier l’innovation et, enfin, renforcer l’attractivité internationale. Le tout en marchant vers notre objectif d’amener le plus rapidement possible un jeune sur deux à un diplôme du supérieur ».

Sur les traces des « bachelors » américains

Pour que l’innovation pédagogique trouve sa place, Valérie Pécresse n’écarte rien : « Ainsi, rien n’empêche une université de développer à l’intérieur du référentiel un diplôme bidisciplinaire, bilingue, voire même totalement pluridisciplinaire, sur le modèle des bachelors américains, ou une licence en trois ans et demi pour les étudiants les plus fragiles ». La ministre n’exclut pas non plus une possible aide des salariés seniors désireux d’apporter leur expertise aux jeunes.

Lauren Clerc


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mcetv 493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine