Magazine Focus Emploi

Travaillons nos Talents - "La définition de l'ART c'est le Travail Effacé par le Travail"

Publié le 11 janvier 2011 par Sapiens Pietro Cossu

 

Alexis Gruss- Gipsy

Cette définition est celle du patron du Cirque National Alexis Gruss. Je la trouve belle et pertinente.

Pour certains, cela évoque la recherche de la perfection: les étapes franchies, les unes après les autres, l'aridité de l'effort...

Pour d'autres, cela évoque la maîtrise, le "Talent Cultivé": l'accès au plaisir de l'ART, du niveau le plus noble de la compétence. Celui qui émerge du travail, dont la rudesse (ou "l'épreuve") s'efface devant le résultat.

A voir la longueur des deux phrases ci-dessus, vous savez où va ma préférence. 

Plus que la notion même de Compétence Inconsciente, on touche ici au plaisir de faire, au plaisir de bien faire. Celui qui fait oublier soudain, que l'on travaille son talent. Celui qui nourrit la motivation et l'énergie dans l'action.

Quand je travaille les talents de communicant, je ne suis pas loin de cette démarche. Et c'est vrai pour tous les talents.

J'ai coutume de dire que nous sommes tous des communicants, car nous sommes tous outillés pour communiquer. Nous avons - tous - les "muscles" pour le faire. Mais parfois, comme pour d'autres disciplines, ces muscles-là, parcequ'on les sollicite peu ou mal, se développent peu... ou mal. Utilisés, mis au travail au quotidien avec intelligence, ils prennent de l'ampleur et c'est inconsciemment qu'on finit par les faire travailler, pour servir notre objectif.

Voici donc encore un lieu commun - une croyance? - brisé. Ceux qui côtoient des artistes le savent bien. L'Artiste n'est pas le "rêveur" déconnecté de l'action. Il est l'essence de l'action. Car à force de faire, à force d'oeuvrer, il en oublie qu'il travaille.

Plus que d'effrayer devant l'effort, cela doit rassurer: nous avons tous un domaine où le travail efface le travail.

Pour aller plus loin:

"Découvrez vos talents" X. Cornette de Saint Cyr

"Vivre" Mihaly Csikszentmihalyi Chapitre sur "l'experience optimale"

dans ce chapître, l'auteur montre que lorsqu'on mobilise tous ses talents sur une activité, cette activité n'est plus considérée comme un travail mais comme participant de notre épanouissement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sapiens Pietro Cossu 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte