Magazine

Message de association sauvegarde du site naturel des quinconces saint-brice

Publié le 11 janvier 2011 par Jean-Robert Bos

en-tête mail.jpg

janvier 2011

Chers amis,

Le conseil d'administration renouvèle ses voeux de bonne et heureuse année 2011 pour chacun de vous et pour vos proches, formulés dans L'ÉCHO DES QUINCONCES n° 23 que vous avez dû recevoir (consultable ici

 


On peut y lire (entre autre) sur le Permis de Construire EHPAD au Coulin

Les 4000 signatures de la pétition contre le programme immobilier du Coulin n’ont pas retenu le maire d’Andernos de délivrer, le 25 octobre dernier, un permis de construire pour l’EHPAD sur le premier
des 3 hectares.
En réponse à cela, nous lui avons adressé par l’intermédiaire de notre avocat un recours gracieux afin qu’il retire ce permis entaché d’illégalité.
Dans l’hypothèse d’un refus du maire de revenir sur sa décision, nous entamerons bien évidemment (conformément à l’autorisation en ce sens votée en assemblée générale) la procédure judiciaire qui convient
auprès du tribunal administratif de Bordeaux.

Nous espérons que de son côté le préfet, chargé notamment du contrôle de légalité des autorisations d’urbanisme délivrées par les maires, ne manquera pas, par l’intermédiaire de ses services, de relever
l’illégalité d’un tel permis au regard de la législation et réglementation concernant le site du Coulin.
D’autres associations ont également déposé des recours gracieux auprès du maire et n’hésiteront pas, le cas
échéant, à entamer les procédures judiciaires appropriées.

Les associations membres de la CEBA ont voté une motion de soutien à notre action.
Si un recours contentieux devait être porté devant le tribunal administratif à l’encontre de ce permis de construire, il sera déposé conjointement par la Sauvegarde des Quinconces St-Brice, les Amis du Littoral et
Bassin d’Arcachon Écologie.

Je teins pour ma part à vous informer que je soutiens fortement ses actions ainsi que d'autres recours dans le même sens dont ceux de Ecocitoyens du Bassin d'Arcachon, Vive La Foret, Sepanso, LPO, ...

Je mettrais tout en oeuvre avec toutes les bonnes volontés pour que ces ha constructibles soient vendues et préservées par le Conservatoire du Littoral au même prix que les ha de la même Foret déjà cédés

Il ne faut pas oublier la ceinture verte, le littoral, le couloir vert entre Andernos et Ares ainsi que d'autres secteurs du Canton à protéger contre les projets d'extension, d'urbanisation, golfs, aérodrome, ports, médina, voir speudo-solaires

L'urgence c'est résoudre les crises sociales, climatiques, voir économiques (par pour tous)

Jean-Robert candidat EELV.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte