Magazine Bien-être

L’acupuncture chinoise : j’ai testé

Publié le 13 janvier 2011 par Clickandspa.com

Mal au dos, troubles du sommeil, problèmes gastriques, manque de tonus…si vous vous reconnaissez dans l’un de ces symptômes, l’acupuncture chinoise est faite pour vous !

L’acupuncture chinoise : j’ai testé

J’avoue ne pas avoir de problème de santé particulier, ma fatigue quotidienne ne pouvant être assimilée comme tel – traîner sur Facebook jusqu’à 1h du matin ou recommander un verre alors que le serveur est sur le point de fermer sont le VRAI problème ! C’est donc plus par curiosité que par besoin que j’ai été tester une séance de médecine chinoise.

Niché dans une petite allée pavée, à l’abri de l’agitation de la place de la Bastille, le centre l’Archypel ressemble plus à un loft qu’à un espace de bien-être. Et pourtant, l’institut possède une palette de prestation très large : soin du visage, soin du corps, massage, épilation, manucure, cellu-M6, Power-Plate, médecine chinoise, Gym Métabolique Passive (GMP)… il y en a pour tous les goûts, et pour tous les besoins !

Très sympa, le thérapeute me met à l’aise et m’explique comment il va procéder. La première séance d’énergétique chinoise s’entame nécessairement par un diagnostic complet pendant lequel le thérapeute pose une série de questions destinées à cibler les problèmes du « patient ». Les premières questions sont plutôt classiques : nom, prénom, date de naissance, profession, raison de la venue… Bon, jusque-là, pas d’affolement ; les questionnaires, ça me connait !

Mais très vite, un tout autre genre de questions arrive ; cela va de la couleur de la langue à la texture des selles, des problèmes de libido à la composition d’un de mes repas-type… Très rapidement, je me mets à rire ; le thérapeute, lui aussi amusé, se justifie en m’expliquant que tout cela est nécessaire, et que, oui, certaines personnes sont concernées par ce type de symptôme. Le questionnaire est plus qu’exhaustif : plus d’une page recto-verso écrit en caractère 8 !

Bilan : je suis en bonne santé. J’avoue ne pas avoir eu vraiment de doute sur la question, ayant répondu « non » à pratiquement toutes les questions. Malgré mon état clinique irréprochable, j’ai quand même le droit à l’acupuncture ? Oui, on va donner un peu de tonus et travailler sur les difficultés à dormir. Ouf, j’avais vraiment envie de tester…ces petites aiguilles plantées partout dans la peau m’ont toujours intriguée.

L’acupuncture chinoise : j’ai testé

Dans mon cas, le thérapeute s’est focalisé sur mes demi-jambes. Cette médecine traditionnelle est une médecine douce ; elle repose sur l’existence de méridiens (ce sont en fait les organes) dans le corps humain. De l’énergie (le Qi) circule dans ces méridiens, et il arrive que l’énergie soit bloquée et ne passe plus à certains endroits ; les douleurs viennent de là. Les aiguilles plantées à des endroits très stratégiques – variables selon la morphologie du patient, m’explique-t-il – régularisent les fonctions des méridiens et stimulent l’énergie.

Après ces petites explications, place à l’action ! Après avoir enlevé mon pantalon – il faut bien planter les aiguilles – je m’allonge sur la table de massage. Le thérapeute commence à désinfecter des petites parcelles de peau, tout en me précisant que les aiguilles sont stériles et à usage unique – tout est fait pour rassurer. Enfin, il commence à planter. On sent très légèrement la piqure mais c’est complètement indolore. En deux en trois mouvements c’est plié, je n’ai plus qu’à me relaxer pendant une petite demi-heure.

Les lumières éteintes, je commence à avoir des sensations nouvelles dans mes jambes. Difficiles à décrire, elles sont toutefois très agréables. Je me sens détendue, comme si le sang circulait mieux, plus vite. Je ferme les yeux et je m’abandonne à la relaxation. Petit détail perturbant : le thérapeute reste dans la pièce pendant toute la durée de la séance d’acupuncture. Bon, j’avoue qu’au début je trouve ça bizarre et puis après tout, je m’en fiche, profitons de ce moment de détente.

30 minutes plus tard, il m’informe qu’il va rallumer la lumière, puis enlève les aiguilles. C’est fini pour aujourd’hui, attendons de voir les résultats.

Conclusion : l’acupuncture chinoise fait partie des médecines traditionnelles les plus réputées. Dans mon cas, j’ai passé un bon moment mais je n’ai pas ressenti d’effet particulier après-coup. Cependant, comme toutes les médecines douces, la médecine chinoise travaille sur le long terme, il faut donc plus d’une séance pour constater des changements importants.

L’Archypel

Cour Damoye, 12 place de la Bastille, Paris 11e.

Du lundi au dimanche, 9h-21h

Séance (1h15), comptez 90€


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clickandspa.com 85 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte