Magazine

Noms révolutionnaires de quelques communes de Normandie

Publié le 11 janvier 2011 par Jeunenormandie

Calvados: 

Balleroy devient Bal sur Drôme

Ouilly le Vicomte devient Ouilly l'Union

Pont l'évêque devient Pont-Châlier

Condé sur Noireau devient Noireau

Eure

Condé sur Iton devient Marat sur Iton

Harcourt devient Champ social

Saint-Pierre du Bailleul devient L'Union

Notre-Dame de Préaux devient Préaux la Montagne

Cotentin

Saint-Lô devient Rocher de la Liberté

Mont Saint-Michel devient Mont Libre

Sainte-Mère-Eglise devient Mère-Libre

Saint-Pierre-Eglise devient Pierre-Ferme

Orne

Condé-le-Butor devient Liberté

Saint-Léonard devient Herbidor

Saint-Ouen-le-Brisoult devient Le Brisoult Régénéré

Seine-Inférieure

Angerville l'Orcher devient L'Egalité

Grand-Couronne devient La Réunion

Le Havre devient Le Havre-Marat

Saint-Valéry en Caux devient Port Le Pelletier

Beaucoup de noms révolutionnaires sont idéologiques, ces choix ayant étaient fait sous les Jacobins anti-chrétiens. Concernant Le Pelletier c'est le mec qui a supprimé les corporations et aussi la Liberté de réunion sous la première République.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeunenormandie 440 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte