Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions: Packers-Falcons

Publié le 16 janvier 2011 par Sixverges
Sautons aux conclusions: Packers-FalconsAaron Rodgers brille des tous ses feux et les Packers donnent une bonne vollée aux Falcons.
Packers 48, Falcons 21
-Sur la première possession du GB, Aaron Rodgers a rejoint Greg Jennings pour un long gain mais le LB Stephen Nicolas lui a fait perdre le ballon et Brent Grimes a repris à la mi-terrain. Les Falcons ont ensuite amorcé une belle poussée de 48 v qui se termine par un touché de 11 v de Michael Turner. Le gros Michael a tassé pas mal de Packers sur le jeu. 7-0 Falcons.
-On apprend que James Starks mesure 6'2'' et pèse 218 livres. Un ostie de gros RB.
-Ces deux équipes donnent une belle combinaison de couleur. Visuellement agréable.
-Le Pack semble adopter une approche plus conservatrice en attaque, leur premier vrai drive est pas mal axé sur la course et les courtes passes.
-Le premier quart se termine 7-0 Falcons mais les Packers menacent.
-Hey, Drew Brees fait une annonce de NyQuil. He's a star.
-La belle poussée du GB se termine par un TD de 6 v de Jordy Nelson, un beau jeu. 13 jeux, 6 course, 7 passes, 81 v, 7:56. De le belle job.
-L'attaque des Packers aura l'occasion de se remettre à l'œuvre rapidement car Eric Weems a ramené le botté de reprise sur 102 v. pour un TD. Wow. Mettons qu'entre deux équipes aussi équilibrées, c'est un jeu important. 14-7 Atlanta.
-Les Packers ne se laissent pas abattre et reprennent la même recette que sur le drive précédent. Une fois dans la zone rouges, Rodgers s'acharne sur Chris Owens (DB) qui commet deux pénalités quasi-consécutives qui donne un 1e et les buts à quelques pieds de la zone payante et John Kuhn finit la job. 14-14, on a une maudite belle game. Ce drive-là a duré 5:44, 10 jeux, 92 v. Encore du gros ball control. À ce rythme-là, le match va être fini à 10h30
-Haaa, encore la crisse d'annonce de iPad!!!!!!!
-Les Falcons avaient une belle poussée mais un sack de Charles Woodson est venu casser leur rythme et Matt Ryan a lancé une interception sur le jeu suivant alors que Roddy White a glissé dans la zone des buts. Une autre INT dans la zone payante pour Tramon Williams, le héros de la semaine dernière. Il est en feu,
-Steve Tyler a vraiment l'air d'une femme dans les annonces d'American Idol.
-Après le two minute warning, Rodgers se met en marche et c'est beau à voir. Il est précis, mobile, il a un bon bras. Une superstar. Il finit tout ça avec un passe de touché à James Jones sur un jump ball. Ce touché était inévitable, on le voyait venir. Les chiffres de Rogers: 18/21, 234 v, 2 TD. Yo mama.
-Les Falcons ont remonté le terrain en toute fin de demie à coup de pass interference mais Clay Matthews a mis fin à tout ça en ramassant violemment Matt Ryan. Se retrouvant hors du field goal range, Ryan a tenté une passe inbtermédiaire à Roddy White pour se rapprocher mais Williams l'a interceptée et ramenée pour un TD. Ça, ça fait mal. Grosse erreur. 28-14 Packers à la mi-temps.
Mi-temps

-Les Packers ont vraiment dominé la première demie et n'eut été du retour de botté de Weems, ce serait quasiment un blowout. Le Pack domine 286-106 pour les total yards, les Falcons ont de sérieux ajustements à faire.
-Bon ben, les Falcons sont pratiquement cuits. Les Packers ont commencé la deuxième demie avec UN AUTRE drive de fou, 12 jeux, 80 v, 6:32. Va sans dire que ça s'est terminé sur un TD, une course de 7 v de Rodgers cette fois-ci. 35-14 Packers.
-Comme Rodgers a déjà 290 v au compteur, c'est un bon moment pour rappeler que les Falcons ont terminé 22e dans la NFL pour les verges allouées au sol. C'est moyen.
-Après un punt des Falcons, Fox nous montre Tony Gonzalez sur les lignes de côté. On ne l'avait pas vu à date dans le match.
-Aaron Rodgers se sauve encore d'un sack avant de compléter une passe pour le 1e jeu. Ça fait au moins cinq fois qu'il fait ça. Un autre TD: catch de 7 v de Kuhn 42-14.
-Catastrophe totale pour Atlanta. Ils sont nettement plus faibles que les Packers à tous les niveaux et c'est seulement le touché de Weems qui nous a donné l'illusion d'un bon match.
-Cela dit, soubresaut de vie pour les Falcons: touché de Roddy White après un beau drive de 73 v sur 7 jeux. 42-21 Packers en tout début de 4e.
-Les Falcons exécutent un beau botté court mais le ballon ne franchit pas 10 v et le Pack reprend.
-Après un placement raté des Packers, Ryan échappe une mauvaise remise de son centre et GB reprend. Opération: écouler le temps. Le Pack a ajouté un placement et baissé l'horloge jusqu'à 6:30. Ils ajouteront trois autres points dans une fin de match sans histoire, 48-21 Pack au final.
-Donc les Packers ont battu les Eagles et les Falcons sur la route, back-to-back. Ils ont dominé les Falcons comme c'est pas permis et ils seront favoris dans la finale de la NFC. On se croise maintenant les doigts pour que les Bears battent les Seahawks pour nous donner un matchup de rêve. Chapeau à Rodgers qui a joué un match parfait: 31/36, 366 v, 3 TD, 0 INT avec un rating de 136,8. La défensive du Pack a aussi bien fait: 4 revirements, 5 sacks et un TD crucial de Williams en fin de première demie. Fait intéressant, malgré une moyenne de 2,6 v/course, James Starks a obtenu 25 courses. Ça démontre que les coaches lui font confiance et que sa présence force l'adversaire à respecter le jeu de course. C'est probablement l'élément qui manquait à l'offensive fromagée.
-Ce sera une défaite difficile à avaler pour les Falcons mais ça confirme leurs faiblesses: un manque d'explosion offensive et une mauvaise défensive contre la passe. Ils sont encore une coche en dessous des vraies grosses équipes.
-Bon ben, ça fait toute une journée de football malgré un deuxième match moins serré qu'anticipé. On se retrouve demain pour SEA-CHI et NYJ-NE. Merci de nous lire, keep on rockin.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines