Magazine Amérique du nord

Comme à l'ecole

Par Parisienne
Comme à l'ecole
Mini Parisienne a 20 mois et sait déjà lire. Et oui, elle est plutôt précoce, elle tient de sa maman. Elle sait lire "A" et "B", et là on bosse sur "C". Il faut dire que la ville de New York nous a bien facilité le travail puisque, depuis cet été, elle oblige tous les restaurants à afficher une note de propreté et d’hygiène sur leur vitrine, et cette note est comprise entre A et C. Du coup, Mini Parisienne a de quoi s’entrainer, puisque New York compte près de 24,000 restaurants. Pour le reste de l’alphabet, il va falloir trouver un autre stratagème!
L’idée est en théorie pas mal, puisque chaque restaurant après été inspecté reçoit une note entre A et C, A pour les plus propres (moins de 13 violations), B pour les corrects (entre 14 et 27 violations) et C pour les plus dégueu (plus de 28 infractions de propreté) qu’ils sont obligés d’afficher en vitrine au vu et au su de tous. Alors concrètement, on voit beaucoup de restaurants A et quelques B, pas ou peu de C. Je suis ressortie d’un restaurant B la semaine dernière à midi dès que j’ai vu sa note, ce qui montre que le concept est plutôt efficace et force les restaurants à remonter le niveau. Pour ce qui est des restaurants qui reçoivent la note C, ils sont réinspectés régulièrement pour espérer voir réévaluer leur note. Et dans l’intérim, comme l’idée d’afficher un C est plutôt suicidaire dans un pays où les gens sont plutôt germaphobes, les gérants peuvent faire appel de leur note et du coup afficher un « Grade Pending », moins catastrophique pour les affaires qu’un C qui signifie «C’est la Cata ici, allez manger ailleurs». C’est ce que font la plupart des restaurants qui ont eu un C ce qui explique pourquoi je n’en ai pas encore vu en vrai, et je peux vous dire, ça fait deux mois que j’en cherche! Et apparemment, comme ici business is business, les restaurants commencent à faire appel à des consultants spécialisés pour les préparer au mieux à cette fameuse inspection ou pour améliorer leur score pour le prochain round!
Moi qui viens de faire un réservation chez Per Se pour le mois prochain, je suis un peu dubitative quand je vois leur rapport d’inspection du 9 novembre, avec pas moins de 23 violations (ici) sacrement amélioré depuis heureusement. Dites donc meilleur restaurant de la ville, ce serait trop vous demander de nettoyer un peu vos cuisines? Le Bernardin, Daniel et Jean Georges, c’est plutôt la cata aussi. Mais le summum de la cata, c’est le fameux deli Katz (celui de Quand Harry rencontre Sally, LE deli du film) qui s’est pris pas moins de 153 points de violations en juin dernier (ici). Pendant ce temps là, les 234 McDonald’s de la ville ont entre 0 et 24 violations maximum! C’est le monde 
à l’envers dans les cuisines!
Plus d'infos sur ces sites. Et pour trouver le score de votre restaurant préféré, c'est ici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Parisienne 390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte