Magazine Santé

Mediator : la réaction de la Mutualité Française

Publié le 17 janvier 2011 par Lesmutuelle

Alors que nous avons évoqué précédemment l’intervention du Ministre de la Santé à la suite de la publication d’un rapport consacré au médicament mediator, la Mutualité Française qui regroupe plus de 700 mutuelles santé a également diffusé un communiqué de presse à ce propos. En effet, les mutuelles santé se sont regroupées sous l’égide d’un organisme centralisé dont le rôle est de les représenter de manière optimale. A cet égard, il est évident qu’une mutuelle santé seule ne disposera pas des moyens nécessaires de communication afin de faire entendre sa voix. En revanche au-delà de la Mutualité Française, de nombreuses fédérations de mutuelles santé voient le jour parce que cette forme mutualisme permet de centraliser les moyens financiers, humains et de communications. Toutefois, le portée des messages diffusés par la Mutualité Française est plus intense et engendre de plus grandes répercussions que ce émanant d’une mutuelle santé ou d’une union de mutuelle santé.

En conséquence, il nous appartient d’évoquer les termes de ce communiqué de presse publié par la Mutualité Française sur son site officiel : « Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, constate que le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) sur le Mediator, rendu public hier, met en évidence toutes les défaillances du circuit du médicament que la Mutualité Française dénonce régulièrement. En l’occurrence, c’est l’ampleur et la succession des dysfonctionnements qui ont conduit à ce drame sanitaire inacceptable. A chaque étape, les failles de ce circuit ont permis à l’intérêt particulier du laboratoire Servier de prévaloir sur l’intérêt général et plus encore sur celui des patients. Les incohérences du système ont ainsi donné la possibilité à ce laboratoire de dissimuler la vraie nature pharmacologique du Mediator®, un anorexigène qui aurait dû, comme les autres, être retiré du marché français en 1995. La Mutualité Française prend acte de l’intention des pouvoirs publics de reformer le système de pharmacovigilance et demande à ce que ce soit fait dans les plus brefs délais. Elle appelle à la plus grande transparence et au débat public autour de cette réforme qui doit aller au delà de la seule pharmacovigilance pour concerner l’ensemble de la politique du médicament sans faire l’impasse sur l’influence directe ou indirecte des laboratoires. Pour y contribuer, elle va prochainement présenter des propositions en matière d’autorisation de mise sur le marché, de pharmacovigilance, d’évaluation des médicaments et sur la place des différents acteurs. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesmutuelle 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine